19 octobre 2011

Retour en Basquie

Pour des raisons professionnelles, le journaliste est parfois contraint de s'exiler dans de lointaines contrées zinhospitalières. Ainsi un congrès annuel me force-t-il à passer la semaine à Biarritz, farouche cité côtière de la terrifiante Euskadie, territoire des tribus basques,  barbares sédentarisés ne voyageant qu'à dos de pottoks et se nourrissant d'axoa, de piperade et d'ossau-iraty puant.
Si l'agriculture ne leur est pas inconnue, plusieurs subtilités leur en restent encore obscures, ainsi que le démontre cette œuvre sculptée en métal rouillé, L'Hommage à la ferme basque, que l'on peut admirer découvrir sur la place Bellevue, tout près de la plage biarrote.

Et là la question se pose : où mettent-ils les moutons ?

2 commentaires:

Oud a dit…

Oui, Julien, en gros ta vie est un véritable calvaire ? On te force à aller en Basquie la semaine prochaine ? Trop dur :-). Si tu veux, file moi ta place. De ce que j’ai compris, il y a une bonne partie du congrès où je pourrais faire illusion en tant que journaliste ;-D

Neil a dit…

Tu aurais trop kiffé la conférence sur le media fill test, ou celle sur l'essort des biotechnologies en France, ou sur les réformes de l'ISO 14644-1 et -2. ^_^
Pour info, j'étais à Biarritz la semaine dernière, et non celle-ci. Je précise parce que pas mal de gens ont semblé faire la confusion.