28 mars 2012

Chroniques de la guerre des couvées (1)





À suivre...

9 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Ca me rappelle des souvenirs, tout ca... Comme les parties endiablées de Total Annihilation ! Aaaah, on était jeunes et fous, en ce temps-là, avec nos LAN party aux hub 10MB :D

Au bahut, on avait monté une structure avec un pote et plusieurs WE dans l'année, on avait pu profiter des installations de l'IUT pour faire des LAN entre étudiants - les gens de l'administration étaient super cool là-dessus, il voulaient juste qu'on rende les locaux nickel après notre passage ^_^

Oph a dit…

Ils s'enterrent, chez toi, les mutas ? o_O

Oud a dit…

Starcraft: que de souvenirs, c'est clair :-). Il y a plein d'énergie et de violence qui ressortent de ton strip julien. Ca retranscrit bien l’atmosphère où on a l'impression de risquer nos propres vies.

Qt à Total Annihilation, ça devait être bien en réseau. J'y ai uniquement joué en campagne solo et je trouvais ça tristounet comparé à Starcraft.

Victor von Jul a dit…

@Oud: d'accord avec toi sur Total Annihilation... Jusqu'à ce qu'ils sortent l'extension ! Et là ce jeu prenait une toute autre dimension car, contrairement à Starcraft, tu n'étais pas limité à 12 unités par peloton ! Les rushs de bases avec des centaines d'unité en un clic, du grand bonheur (ou de la grosse loose, dépendant de quel côté tu te trouves :P) De plus, il y avait des unités énormes (le Kroggoth par exemple), des bâteaux, des avions, des chars ou encore possibilité de construire des armes d'attaque à distance (missiles nucléaires tactiques, Grosse Bertha...) et des cartes vraiment immenses, ce qui n'était pas le cas avec Starcraft. C'était 2 RTS mais avec deux approches différentes : les balaises à Starcraft se prenaient régulièrement des taules à TA :P

MageGaHell a dit…

L'ennui de TA, c'était que les deux "races" était fort semblables, avec un quasi-même gameplay.
Et il y avait beau y avoir des centaines d'unités différentes, on a tendance à faire souvent les mêmes...
Ah, c'était le bon vieux temps !

Sinon, vivement l'extension Heart of the Swarm pour Starcraft 2 pour faire vraiment jaillir des Ultralisk du sol !

Neil a dit…

Oh oui, Heart of the Swarm, vitevitevite, que je reperde une semaine de ma vie à jouer comme un débile (et que j'apprenne enfin à jouer correctement zerg).

Sinon, Oud, tu penses bien que tu apparaîtras dans ces petits souvenirs de Broodwar. Ton "Assassin !" sépulcral reste dans nos mémoires.

MageGaHell a dit…

Sinon, pour Oph : Neil ne parle des muta que lorsque qu'il regarde ce qui semble ête u Archon Toilet (Vaisseaux Mère => Vortex aspire les muta => les Archons se jette dans le Vortex => Tous les Archons frapperont simultanément à 45 de dégâts de zone tous les muta rassemblés en un point => et paf, ça fait des chocapics).

Sinon, voilà que mon imagination délirante m'envoie des images de plein de stratégies avec des muta enterré (j'imagine déjà l'animation de kamikaze pour s'enfouir)...

SammyDay a dit…

Je note également (j'ai une bonne mémoire) que ton départ vers la fac avait peut-être une autre cause que ton manque de résultats - ou plutôt que ton manque de résultats avait d'autres causes que "c'est dur la prépa".

Ceci dit, je n'ai jamais tenté prépa.

Neil a dit…

@ MageGaHell
C'est exactement ça. Archon Flush, c'est vraiment le terme : on balance les muta dans les chiottes et on tire la chasse. Je doute que les mutas puissent s'enfouir un jour (c'est déjà assez costaud comme ça : les banshees ont beau se la péter, le "fléau du ciel", c'est les mutalisks !).

@ SammyDay
Hé, hé... Mais bizarrement non, ce n'est objectivement pas Broodwar qui m'a fait renoncer à la prépa et à la carrière d'ingénieur. C'est plutôt les 12 heures de math par semaine (temps de cours effectif ne comptant pas le travail personnel).