14 mars 2012

Julien a vu... John Carter



Finalement, et contrairement à ce qu'aurait pu faire croire l'agaçant matraquage publicitaire, John Carter est plutôt un bon film. Les personnages sont attachants et cohérents, l'intrigue se tient à peu près et malgré quelques maladresses, le réalisateur Andrew Stanton (plus connu pour le génial Wall·E) tient bien son petit monde et adapte sans honte l'univers étrange d'Edgar Rice Burroughs. 

J'avais découvert le personnage de John Carter dans le volume 2 de La Ligue des gentlemen extraordinaires (qui reste pour moi un sommet indépassable de la bande dessinée), je suis content qu'il accède ainsi à un peu plus de notoriété. 

4 commentaires:

Oud a dit…

Ça fait plaisir d'avoir un "Julien a vu". La tête de cul de George Lucas me rappelle qqun :-). Vu ta critique,je verrai bien le film en divx

SammyDay a dit…

T'es dur avec George. Pourtant il est aussi lucide que toi ou moi sur ses films : http://www.lefigaro.fr/cinema/2012/01/19/03002-20120119ARTFIG00539-george-lucas-dit-adieu-au-cinema-grand-public.php

Neil a dit…

C'est vrai que Red Tails, ça n'a pas du tout l'air d'être son Amistad à lui. Enfin, il arrête son cirque, comme quoi Hollywood est plus démocratique que l'on veut bien le dire : le septième art a gagné.

SammyDay a dit…

Et maintenant, on voit que le matraquage publicitaire coute trop cher.

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/John-Carter-fait-perdre-200-millions-de-dollars-a-Disney-3288600