04 juillet 2012

Montparnasse-Bastille en 5 heures trente




2 commentaires:

Oud a dit…

Visiblement, il y a avait des personnages haut en couleur. J'aurais bien aimé voir l'activiste professionnelle qui a une maitrise de lettres et qui fait du porno :-). Le correspondant de guerre en string devait être drôle aussi.

Remarque technique: je trouve que l'incrustation du plan à gauche de chaque planche ne sert à rien.

Neil a dit…

Et sache que j'apprécie ta franchise. Pour y répondre, je dirais d'abord que c'est toi qui sers à rien, ensuite qu'à l'origine j'avais pensé dessiner le trajet, pour donner un côté un peu plus sympa et personnalisé.
Mais après six heures à galérer sur les planches elles-mêmes, j'en pouvais juste plus, alors j'ai fait un Google Map. Je le reconnais: je pensais que ce serait plus beau.