06 juillet 2012

Tribute to... Alan Moore et Kevin O'Neill

Je ne sais pas si je vous l'ai déjà dit (ça m'étonnerait fort), mais je suis un grand fan de l’œuvre d'Alan Moore en général. Depuis ma découverte de Watchmen à la fac, je suis assidûment les sorties (malheureusement de plus en plus rares) de ce scénariste anglais qui me laisse invariablement sur le cul.

Bien sûr je vénère V pour Vendetta et From Hell (qui ont connu des adaptations cinéma de niveaux divers), mais j'ai une affection particulière pour La Ligue des gentlemen extraordinaires, cross-over ultime faisant se rencontrer les personnages de nombreuses (théoriquement toutes) fictions : le capitaine Nemo, Allan Quatermain, l'homme invisible... 

Démarrée comme un hommage aux romans victoriens (Wells, Haggard, Verne...), la série est devenue au fil des volumes une flamboyante réflexion sur la fiction en général (incluant de nouvelles formes comme le cinéma, la télévision, la comédie musicale...). 

Le troisième et dernier tome du volume 3, baptisé Century, vient de sortir en VO.
Si vous êtes à l'aise avec la langue de Shakespeare*, je vous encourage vivement à découvrir cette série qui fonctionne à de multiples niveaux : le simple plaisir de la lecture (les intrigues sont prenantes et les personnages attachants), la recherche des références (parfois évidentes mais souvent pointues) et le fond très fouillé sur les influences entre les différentes formes et genres fictionnels.
J'ajoute que c'est une BD qui donne très envie de découvrir d'autres auteurs.

* Elle est parue en VF chez Delcourt, qui fait du bon boulot (même si le changement de format ne réussit guère au trait pourtant classieux du dessinateur Kevin O'Neill), mais n'a toujours pas annoncé la traduction du Black Dossier, un tome pourtant central de la série.

Aucun commentaire: