21 septembre 2012

Le critique nostalgique










11 commentaires:

Anonyme a dit…

La pire traduction du monde revient quand même à "The Shawshank Redemption"-"Les évadés" puisqu'elle dézingue carrément tout le suspens du film!

Sam

Daelf a dit…

Naaaan nan nan nan, "Charile " c'est über pourri comme trad', parce que le jour où de vagues souvenirs du film refont surface, va le retrouver quand tu connais pas encore IMdB.

SammyDay a dit…

Juste pour défendre (un peu) les traducteurs : il y a de nombreux homonymes dans le cinéma américain, adepte de titres courts et donc de redondance.

Exemple : Tangled, film de 2001 et de 2010.

Neil a dit…

Et qui fut rebaptisé... Sex Trouble en français. Ce qui fera l'objet d'une future émission ^_^ mais merci de cette référence qui m'avait échappé.
Au passage, as-tu bien reçu le dessin de la compagnie du Gonfanon ?

celine a dit…

Ha ouais je joue avec des menhirs ? Je joue avec des menhirs ! P’tain mais je joue avec des menhirs !!! ….Ouais, ok, je jouais avec des menhirs….A très vite, bis. Très bon le post !!

SammyDay a dit…

Mmmh... non. Tu l'as envoyée où ?

Si ça ne marche pas, envoie la moi sur FB...

Victor von Jul a dit…

Encore une fois, c'était juste énorme. Mention spéciale aux pétages de câble de plus en plus impressionnants au fur et à mesure de l'avancement de la vidéo... Euh, de la BD ;)
"You moddafuckas" Mais c'est trop ca en plus :D

Et pour râler un peu quand même (j'ai une réputation à tenir) : qui sont ceux qui font des remakes "home made" des films francais car ils n'ont pas d'idée, hmmmm ? ;)

Oud a dit…

C'est vrai. Je n'avais jamais fait gaffe à cette tendance à absolument vouloir mettre un nom de personnage dans le titre ou à rajouter "Le monde de....".


Sur la planche elle-même, moi aussi j'aime bien le pétage de plomb qui va crescendo :-)

Pour donner un exemple de "traduction" bizarre Le film "Up in the air" a été traduit en français par "In the air". Comme quoi des fois, on sait faire des titres plus courts tout en conservant le sens (en partie :-D) !!

Et je dirais pour conclure: au fond quelle différence y-a-t-il entre un bon traducteur et un mauvais traducteur de titres ?

Xebax a dit…

Je me suis régalé, bravo !

Pour répondre à Oudry : le mauvais traducteur, il voit un titre...

Snowcrash a dit…

Haha excellent.
Après je ne suis pas pour la traduction littérale des films quand on voit ce que ça donne au Québec (ils sont encore plus tarés que nous là-bas).
Exemples (véridiques):
- Kill Bill / Tuer Bill
- Matrix Reloaded / La matrice rechargée
- Scary Movie / Film de peur
- Pulp Fiction / Fiction pulpeuse
Et encore plus ici: http://www.topito.com/top-des-titres-de-films-mal-traduits

Anonyme a dit…

Non, la pire de toutes les traductions, c'est d'avoir traduit "Black Hawk Down" par "la chute du Faucon Noir". Là, on touche le fond en démontrant qu'on y connaît rien en aéronautique, en anglais, en film, en rien de rien.