25 mars 2013

La (biip) de la (biip) de ta (biip)

Ça faisait quelques semaines que j'avais un peu délaissé le monde merveilleux des sorties BD et, oserais-je l'avouer, je n'attendais notamment plus rien du côté d'Alan Moore depuis la fin de la trilogie Century.
Et voilà-t'y pas que je tombe sur Nemo, Heart of Ice, le premier de la nouvelle « série dérivée » de la Ligue des gentlemen extraordinaires, une de mes BD préférées du génial auteur anglais.
 
Que les non-anglophones se rassurent, une traduction ne devrait pas tarder (Delcourt avait été particulièrement rapide à adapter Century en VF), mais les fondus dans mon genre peuvent déjà se jeter sur la VO de toute beauté.

L'histoire quitte un peu les délires mystico-musicaux de Century pour repartir vers de l'aventure pure et dure. On suit la fille du capitaine Nemo, Janni Dakkar, qui a repris l'entreprise de piraterie familiale et se pique d'aller explorer le continent Antarctique. 
Tous ceux qui ont un peu lu H. P. Lovecraft savent que c'est une mauvaise idée, ce que notre équipe d'aventuriers va rapidement découvrir.
C'est beau (Kevin O'Neill est au taquet), c'est épique, c'est grandiose, j'aime. 
Et je suis curieux de savoir ce qu'ils vont nous sortir pour la suite, tant il y a de personnages fascinants dans l'univers de la Ligue.

Aucun commentaire: