01 juillet 2013

Bad Hommen

Comme l'an dernier, j'ai défilé avec mes amies de la Cathédrale américaine à la Marche des fiertés, et boulevard du Montparnasse nous avons pu admirer l'abnégation des Hommen, ces chantres de la liberté individuelle qui espèrent parodier le mouvement Femen.

On pense ce qu'on veut des Femen, mais ces nanas ont des putain de balls (psycho-balls, mais balls quand même !). Elles vont au charbon, à moitié à poil, et elles prennent cher pour défendre leurs idées (des concepts absurdes comme quoi la femme pourrait disposer de son corps, vous voyez le genre).
Les Hommen, eux, se planquent au sommet d'un hôtel (dont l'entrée était sévèrement encadrée d'un cordon de CRS, au cas où), masqués et torse nu (le comble du ridicule : considérer que le topless pour un homme est aussi signifiant que pour une femme !)

N'importe quel défilant de samedi dernier, et même n'importe quel passant manifestant le moindre acte de soutien, le moindre sourire, était plus courageux que cette bande de couillons. 
 


3 commentaires:

sylvainj a dit…

mais tellement !!!!!!! C'est exactement ce que j'ai pensé en les voyant, tellement peu de courage.

Et je suis assez fan de leur "dictature des minorités" alors qu'ils étaient 4 !

HDB a dit…

Chose amusante, ça n'a pas fait plus de remous que ça.
Personnellement, je me suis contenté de continuer mon chemin, l'honorifique majeur de ma dextre levé bien haut dans leur direction.
Histoire de leur faire comprendre tout le respect que leur courage sans limite m'inspire.

SammyDay a dit…

En fait, les Hommen, c'est les Femen, le courage en moins. Ça m'a l'air bien résumé.