25 juin 2014

Ultimate Sherlock Holmes

Le week-end dernier, entre dix mille autres choses, j'ai fait une brocante car je cherchais un cadre. Et juste un cadre. Avec une cinquantaine de DVD de retard, je partais avec la ferme intention de ne pas acheter de films !


Tiens, une version animée du formidable comics The Ultimates, de Bryan Hitch et Mark Millar... Ça doit quand même valoir le coup.

Ben en fait non, c'est pas terrible. Je vous conseille vivement le comics, qui est une merveille, un petit brûlot qui a vraiment fait entrer Marvel dans les années 2000 (et même 2010 à mon avis), qui a politisé les super héros classiques en les rendant antipathiques et pourtant fascinants, en prenant de vrais risques éditoriaux... mais ce film ne reprend que la trame globale, tout l'aspect politique est effacé et bon sang, qu'est-ce que c'est moche !

Je n'avais pas vu une animation aussi poussive depuis longtemps, on est très loin d'un X-Men Evolution, ou même de la série Batman des années 1990 ! C'est moche, c'est mou, c'est sans intérêt, lisez le comics (y a sûrement une version reliée quelque part à la Fnouc).


Heureusement sur le même stand il y avait ça : Le Secret de la pyramide - Young Sherlock Holmes. Oui, vous avez bien lu. Dans les années 1980, il était à la mode de faire des versions jeunes d'un peu tous les héros (Young Indiana Jones, James Bond Jr...) et Sherlock n'a pas dérogé à la règle. Le résultat est un film typique de cette période Gremlins/Retour vers le futur/Goonies, avec des héros juvéniles, de l'aventure échevelée et cette patine caractéristique de l'image qui sent bon le Spielberg de la grande époque.
D'ailleurs qui trouve-t-on au générique ? Spielberg à la prod, Chris Columbus au scénario et Barry Levinson à la réalisation. Ça va, vous comprenez pourquoi c'est un film fascinant ?

1 commentaire:

Oud a dit…

Faudrait peut-être que je revois Le Secret de la pyramide. Je l'ai vu il y a très longtps et j'en ai une bonne impression même si je ne rappelle absolument pas du film.