08 septembre 2014

Soirée diapo (3) : les ruines


Après le Vésuve, la suite logique de la visite est d'aller voir la ville la plus célèbre de l'Antiquité : Pompéi (prononcer "pommpey" en italien). 
J'entends parler de ce bled depuis tout gosse, et je m'en étais fait une idée assez précise. Pour une raison qui m'échappe, j'étais convaincu que Pompéi était le Miramont-de-Guyenne du monde romain, une ville sans intérêt autre que de s'être fait défoncer par le volcan. Qu'est-ce que j'avais tort !


Pompéi, c'est gi-gan-tes-queu ! L'enceinte de la ville fait 3,2 km, et il est impossible de tout visiter en une journée. En fait, si le Vésuve n'avait pas eu sa quinte de toux en 79, la baie de Naples s'appellerait probablement la baie de Pompéi. 

Pompéi était une ville marchande, et débordait d'ailleurs de boutiques de toute sorte. Pour éviter que les barbares n'envahissent la cité, les Pompéiens avaient disposé à l'entrée de la ville des plots dont l'écartement ne laissait passer que les chars romains. Malin. 


Quand je vous dis que c'est grand ! Là, vous avez le forum, avec au loin le volcan qui signa la fin de la ville. Notez que la forme du Vésuve date de 79, avant il ressemblait à n'importe quelle montagne en cône, et personne dans le secteur n'imaginait qu'il s'agissait d'un volcan. On imagine difficlement l'ampleur du boum qui a fait sauter un sommet de montagne comme un bouchon de champagne !


D'après notre guide, ce plot serait en forme de bite. Bon. Ça vaut ce que ça vaut.


Visite immanquable, le lupanar (ou bordel, dans notre argot moderne). 
Pompéi était une cité riche qui accueillait moult populations bigarrées et souvent non latinistes (ce que les Romains appelaient des "barbares"). Pour bien faire comprendre au tenancier du lieu ce qu'ils voulaient, ils n'avaient qu'à indiquer du doigt son envie du moment, sobrement dessiné au-dessus des entrées des chambres.  


Notez que l'époque était bien moins prude que la nôtre, le sexe était vraisemblablement quelque chose d'assez casual. Le christianisme remit plus tard les pendules à l'heure, les points sur les i et les vis aux écrous en verrouillant tous ces vils débordements. 

Et dans un coin de la ville, on retrouve le cercle de pierre où eut lieu en 79 la tentative d'invocation de Tsathoggua, Celui qui Vient en Rampant de l'Abîme Sans Fond. Bien sûr, aucun lien avec l'éruption qui suivit immédiatement. Quel canaillou ce Pline !

3 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Oud a dit…

Ah oui, l'éruption a eu lieu en 79, l'année où nous sommes nés ? OK ==> Je sors. J'ai plein de jeu de mots à faire avec le nom de la ville, mais la décence m’enjoint de me taire.
Sinon, ta description me donne envie d'y aller.

Neil a dit…

C'est marrant parce que le guide parlait avec un fort accent, et à moment donné effectivement on a mal compris et j'ai cru qu'il y avait aussi eu une éruption en 1979. Mais non, seulement 79.