22 décembre 2014

Pain court et océan

Hier j'étais à la messe (oui, ben flûte, hein !) et mon amie Hope m'a offert du shortbread, recette d'origine écossaise probablement inventée pour tuer les Américains. Le kouign-amann n'a qu'à bien se tenir.


Par ailleurs, je viens de terminer ce livre. J'aime beaucoup Neil Gaiman (c'est l'un des rares auteurs que j'achète dès qu'une œuvre sort, sans attendre la version poche), et c'est sûrement un de ses romans qui m'a le plus plu (mon préféré restant American Gods). 

L'Océan au bout du chemin trouverait sans problème sa place au milieu des nouvelles de Sandman ; c'est un conte enfantin à l'anglaise, reprenant plusieurs des thématiques chères à nos amis d'outre-Manche (les fées, les esprits, les nounous, la ferme...), et particulièrement plaisant à lire. Si vous avez aimé Sandman et Coraline, vous apprécierez sûrement (oui, quand j'écris "conte enfantin", c'est à prendre au sens Grimm, hein, pas Disney : ça peut être assez flippant).

Aucun commentaire: