10 avril 2015

Pourquoi il faut manger son père !

Hé, vous savez quoi ? Je n'ai pas été voir Pourquoi j'ai pas mangé mon père, de Jamel Debbouze.


Vous savez pourquoi ? Parce que ça a l'air moche à gerber (l'animation a au moins vingt ans de retard), chiant à hurler à la lune (la bande-annonce dit assez le scénario convenu, vu et revu, et quand on sait que les gags les plus drôles sont supposés s'y trouver ça donne pas envie) et insultant au dernier degré pour les fans du livre.


Sans rire, c'est MÉGA MOCHE !
Juste pour rappel, Toy Story fête ses vingt ans cette année !

Parce que oui, sans surprise, Pourquoi j'ai pas mangé mon père est une adaptation de Pourquoi j'ai mangé mon père, de Roy Lewis. Et c'est marrant parce que rien que le titre affiche le désaveu du livre par le film. Pourquoi j'ai mangé mon père (The Evolution Man en VO) est un super bouquin, à lire si possible à l'adolescence pour s'ouvrir l'esprit. Il parle de beaucoup de choses, mais globalement il y est question de la naissance de l'humanité, dans tous les sens du terme. Et donc d'un questionnement sur ce qui nous fait humain : l'agriculture ? le feu ? l'art ? la spiritualité ? D'une illustration de l'éternel débat entre progressistes et réactionnaires. De la peur du nucléaire. Et en même temps c'est drôle.


Ils l'ont ressorti récemment avec une couverture toute mignonne.
Franchement, économisez une place de ciné (ou trois si vous comptiez amener vos gosses)
et lisez-le, ou relisez-le.


Eh ben rien qu'à voir la bande-annonce, j'ai de gros doutes sur les qualités de cette "adaptation", qui m'a l'air d'avoir aussi bien compris le livre que Le Magasin des suicides de Patrice Leconte. Si Jamel Debbouze voulait se faire plaisir avec un film d'animation à montrer à ses gosses, il aurait pu adapter un truc un peu moins ambitieux, genre Roule galette... !

Aucun commentaire: