08 mai 2015

Marvel Heroes

Comme la mode est aux Avengers, je me suis penché sur les séries TV Marvel actuellement diffusées. Et je dois dire que le classement n'a pas fait l'objet de longs débats ou de crises de conscience.

N° 3 : Agent Carter
Je n'ai même pas vu cette série, qui retrace les aventures d'une agente du SHIELD dans les années 1940, mais toutes les critiques que j'en ai lues étaient au mieux très mesurées, et quand je vois tout le bien que les fans arrivent quand même à trouver dans le moyen Agents of SHIELD, ça ne m'incite pas à m'y lancer. En plus personne ne connaît cette série.

Non mais c'est vrai, là, je critique sans savoir. Mais bon.

N° 2 : Agents of SHIELD
La série se voulait une continuité des films Marvel, avec en vedette l'agent Coulson (mais si, on le voit dans Thor et il se fait tuer dans The Avengers) et comme thème principal des intrigues plus branchées "espionnage sur fond de super pouvoirs". Je ne sais pas d'où vient l'idée de mettre Coulson en héros, le personnage n'était pas ultra charismatique, mais le résultat est... correct. C'est pas fantastique, mais ça se suit sans trop de honte. Le casting est beaucoup, beaucoup trop BG pour être réaliste, on est dans la jamesbonderie un peu crétine, mais le scénario s'oriente vers un story-arc peu connu  chez Marvel : les Inhumains, ce qui n'est pas bête. Et puis il y a Ming-na Wen (anciennement Chun-Li dans Street Fighter... oui !), qui m'a  complètement séduit sans rien faire pour, et surtout l'immense Kyle MacLachlan (Twin Peaks) qui débarque au milieu de la saison 1 et bouffe complètement l'écran.

Saurez-vous repérer les rôles principaux :
le boss, le rooky, les deux geeks, les action men et les spécialistes de l'infiltration ?
N° 3 : Daredevil
Je viens de finir la saison 1, et bon sang, ça colle bien la honte aux autres. Après un film plutôt mauvais (mais pas autant qu'Elektra), l'homme sans peur revient par le petit écran, un format qui lui correspond parfaitement. Daredevil, c'est un peu le Batman de l'univers Marvel : sombre, froid, exerçant dans les sinistres ruelles du quartier le plus sordide de New York, Hell's Kitchen. On redécouvre toute l'histoire de Matt Murdock, avocat aveugle et idéaliste le jour, justicier la nuit. C'est bien réalisé (avec quelques audaces), bien joué (Charlie Cox a un vrai charisme, le casting support est très bon malgré la coiffure ridicule de Foggy) et on a en prime un Vincent D'Onofrio très impressionnant en Kingpin plus vrai que nature (même si son interprétation est étonnante, très émotive, elle a l'avantage de proposer quelque chose de nouveau tout en gardant l'essence du personnage). La série Marvel à voir absolument.

Le costume de Daredevil n'apparaît que dans le dernier épisode, et c'est vraiment pas grave.

3 commentaires:

SammyDay a dit…

Je suis toujours épaté de voir Daredevil aussi bien sapé. Il aurait des cours à donner aux autres aveugles.

Neil a dit…

Ben dans la série je le trouve pas particulièrement bien habillé en fait. Il a des tenues à sa taille, mais très sobres, grises, ce qui va bien avec le personnage d'ailleurs (très discret). Il n'y a que les lunettes qui se la pètent un peu (les lunettes de soleil rouges, c'est la classe !).

Oud a dit…

Ecoute moi bien, mon petit José, c'est pas ça qu'on appelle la classe. Je te dis ça en qualité d'homme le plus classe du monde.

Il y a des mots clés qui déclenchent des répliques :-)

C'était ma minute nécessaire vu que je ne connais rien en série Marvel.