01 juin 2015

Le boss de James Bond tue-t-il des enfants ?


Ce week-end j'ai rattrapé un peu de retard de cinéphile en regardant une petite bricole en noir et blanc datant d'il y a longtemps. Bon, je vous donne pas le titre, ça ne vous dira sans doute rien, d'autant que le réalisateur n'a pas laissé son nom dans l'histoire du septième art, mais c'est dommage, c'est pas mal.
Après, c'est pas du Michael Bay, hein, ça manque d'explosions et de dinosaures.

4 commentaires:

Dimitri a dit…

Je vous sens aigri... C'est pourtant très bien, M le maudit !
Mais c'est vrai que ça manque d'explosions, de dinosaures et du PIB d'un petit pays. Impossible que ce soit un vrai bon film, s'pas ?

Neil a dit…

Ah, c'est le problème de l'ironie, on n'est jamais sûr de la repérer quand elle est là...
Donc, pour que ce soit bien clair, oui, M le maudit, c'est un putain de film monstrueusement génial dont la moindre seconde contient plus d'idées, de force et d'intelligence que toute la filmographie de Michael Bay, ça va sans dire.
Je suis même assez triste de voir qu'aucun film "moderne" n'arrive à capter aussi bien la thématique du bien et du mal et de la frontière parfois ténue entre les deux que Fritz Lang ne le faisait dans les années 1930.

Dimitri a dit…

Houla, je ne sais pas si j'ai correctement exprimé mon propos (et en le relisant, c'est vrai que mon commentaire peut etre pris dans plusieurs sens). En fait, je suis de votre avis, et j'avais bien compris le propos de la note.

M le maudit est un film que j'ai découvert au lycée lors d'une projection avec mon professeur d'histoire, et c'est clairement un des meilleurs films que je connaisse (l'acteur qui joue le personnage marqué du M, dont j'ai oublié le nom depuis le temps, le joue vraiment très bien entre bien d'autres choses, et c'est surtout ça qui m'a marqué vu que je n'avais aucune notion de cinéma à l'époque).

Donc non non, j'avais bien compris pour l'ironie, et j'ai voulu faire pareil, meme si de manière moins inspirée (je voulais poster un commentaire en ayant pas dormi depuis deux jours. Ce genre de choses ne mène pas trop à la clarté).

Désolé du long message, je tenterai de faire plus court et plus clair la prochaine fois.

Neil a dit…

Pas de souci, quand je parlais de l'ironie parfois difficile à voir, je parlais autant de la mienne que de la vôtre ^_^

Quant à l'acteur incarnant M, il s'agit de Peter Lorre, qui est effectivement un comédien incroyable et très connu de l'époque. On le recroise en rôle secondaire dans Casablanca ou Le Faucon maltais, ce qui en dit long sur la filmographie du monsieur.
D'ailleurs il apparaît très souvent caricaturé dans les dessins animés de l'époque (taper "Peter Lorre Cartoon" dans Gooogle). Je conseille la lecture de sa fiche Wikipédia, ce mec a une histoire fascinante...