07 octobre 2015

Dans les rues de Rennes

Et c'est parti pour une visite rapide de Rennes...
Bon, petit rappel pour les deux du fond, Rennes c'est la capitale administrative (et historique) de la Bretagne, c'est situé par là, en pays gallo (c'est-à-dire latin, par opposition au pays breton, plus celte). 


En goscinnyen, "Rennes" se dit "Condate". 
En première approche, Rennes est habitée par des jeunes dont la principale occupation vespérale consiste à absorber de grandes quantités de bières d'origine indéfinie.
En témoigne ce dialogue parfaitement véridique avec un tenancier d'un des bars les plus cotés de la ville :
- Vous avez quoi en pression ?
- Blonde, ambrée, brune...
- Non mais comme marque ?
- Blonde, ambrée, brune...


Une magnifique fontaine en forme de... ce que je ne peux qu'identifier
comme une sangsue géante dégueulasse.
C'est ignoble.

Ce genre de souvenirs de la veille se retrouvait un peu partout en ville.
Au bout d'un moment ça fait un peu "chasse au trésor".
En Bretagne, on parle breton, un improbable sabir d'origine celte à peine plus compréhensible que du suisse-allemand (mais qui reste indo-européen, ce qui le laisse quand même quelques coudées au-dessus du basque).
Mais comme je disais, à Rennes on est en pays gallo, on parle donc gallo.
Bon en fait on parle surtout français. Et mecbourré, aussi. Mais ça, ça va, on est bilingues.

Petite déception : Erwan, ce prénom de la classe qui m'évoque toujours
un féroce guerrier celte chevauchant un ours, la hache de bataille à la main,
est en fait l'équivalent de... Yves.

Non mais sérieux, ils le cherchent un peu aussi !

Mickthulhu est dans la place !

La fameuse colonne de Vanneau Papu. Oui. Vanneau Papu.

L'hôtel de ville, qui a la classe, malgré ces panneaux qui gâchent un peu la photo.
Notez qu'il semble ne pas faire beau sur mes photos. C'est bien sûr faux : il faisait frais, mais il ne pleuvait pas, ce qui dans ce pays équivalait à un grand soleil caniculaire. Nous n'avons eu droit à la pluie que le dimanche après-midi. On peut dire qu'on s'en est bien sortis.

La piscine municipale.
Un des rares bâtiments Art nouveau que j'ai vu dans cette ville...
À Rennes on trouve le Parlement de Bretagne, un lieu relativement impressionnant vu de l'extérieur, et très impressionnant vu de l'intérieur. J'en reparlerai vendredi, ça mérite un petit point culture.

Le Parlement de Bretagne.
Notez la base du bâtiment en granite (typique d'une région hercynienne)
et le reste en tuffeau (du calcaire plus léger et plus clair).
Et le toit en ardoise, comme partout dans le coin.

Deux plateaux de fruits de mer, évidemment !
Bon, avant de vous dire "à vendredi", une petite pub pour le resto Les Pêcheurs, qui nous a fait un accueil de malades. On s'est franchement régalé, l'ambiance était top, le service parfait, les crustacés, mollusques et autres poissons étaient à tomber... si vous passez par Rennes et ne savez pas où manger autre chose qu'une crêpe, n'hésitez plus !

1 commentaire:

Oud a dit…

Oui, je confirme, "les Pecheurs" est un très bon resto!!