05 février 2016

Angoulême 2016, encore...


Puisqu'on parle BD, je vous signale que Victor & Clint, le premier album de mon amie Marion Duclos, était nommé pour le prix Jeunesse du festival d'Angoulême. Ce qui n'est quand même pas mal !

Bon, ok, elle ne l'a pas eu, le Fauve ayant finalement échu à Benjamin Renner pour son Grand Méchant Renard. Benjamin Renner, c'est quand même le mec qui a réalisé le film Ernest et Célestine, donc échouer face à lui, c'est pas non plus la honte...

En outre, Marion a reçu le prix Freddy Lombard du meilleur Premier album lors du festival BD'Art, qui certes prend place à Rive-de-Gier (dans la Loire), mais présente la particularité de ne pas comporter le mot "bulle" dans son intitulé, ce qui le place automatiquement dans le haut du panier des festivals de bande dessinée français.

En bref, Victor & Clint, c'est super cool, ça reçoit un accueil critique enthousiaste et c'est bien mérité. Offrez-le donc à vos progénitures, plutôt que des figurines Disney Infinity à la con !

*
* *

Sinon, pour revenir rapidement sur le grand vainqueur de cette année, juste un petit mot concernant le podium de fin, qui frisait le ridicule. Mettre face à face Alan Moore (un des plus grands scénaristes de l'histoire, tous arts narratifs confondus, connu par ailleurs pour ne jamais quitter sa ville natale de Northampton et donc peu susceptible de venir présider un festival charentais), Hermann (légende franco-belge, auteur notamment de Jeremiah) et Claire Wendling (excellente artiste mais ayant réalisé une série et participé à quelques collectifs dans toute sa carrière), ça sentait quand même le vieux fromage.


C'est un peu comme si le festival de Cannes voulait remettre un grand prix récompensant l'ensemble d'une carrière et hésitait entre Orson Welles, Quentin Tarantino et François Descraques. On fait semblant d'ouvrir le débat, mais à l'arrivée on sait très bien qui l'aura, l'un n'ayant qu'un début de carrière et l'autre étant mort. 
Donc, sans surprise, c'est Hermann qui est Grand Prix 2016. C'est un homme, il est blanc, il est belge, dormez en paix, tout va bien.

Aucun commentaire: