06 mai 2016

Avengers 3... euh...



J'ai un problème, je crois...
J'aime les films Marvel.
Pas tous, hein, j'aime pas les Hulk, ni Thor... mais globalement, depuis Captain America, je les aime tous.
Je ne dis pas que ce sont de grands films, ça ne chamboule absolument pas le septième art, mais je crois qu'à partir de Captain America, j'ai commencé à prendre les films Marvel pour ce qu'ils sont : une série composée de deux ou trois longs épisodes par an. Avec des épisodes plus ou moins réussis, mais toujours impressionnants. Même Thor 2, j'ai trouvé ça cool (bien meilleur que le premier, pour moi).

J'aime bien ce côté "univers étendu", avec les liens tissés avec la série Agents of SHIELD par exemple (qui trouvera sans doute son apogée dans Inhumans).
Je trouve le casting globalement épatant (parce qu'il faut être sacrément balaise pour incarner Captain America ou Thor sans être ridicule), les vieux briscards de Hollywood qui viennent faire coucou le temps d'un film me font toujours plaisir (Michael Douglas dans Ant-Man, Robert Redford dans Captain America 2, Ben Kingsley dans Iron-Man 3, etc.).
Je trouve assez fort que les réalisateurs parviennent à chaque fois à respecter les personnages des comics d'origine, tout en les réactualisant (bien sûr les séries de BD Ultimate ont fait une bonne partie du taf, mais quand même...). Je ne sais pas ce qu'y trouvent les non-lecteurs de comics, mais à la limite je m'en fiche, moi je suis un vieux fan, donc je m'y retrouve.

Bref, pour le dire simplement, je m'éclate. Et le dernier en date, Captain America – Civil War, m'a beaucoup plu : à la fois bourré de fan-service, brassant des masses de personnages sans trop se perdre, avec un scénario plutôt cool (c'est pas Watchmen, hein, mais quand même c'est plutôt pas mal, avec un méchant que je trouve très bon)...
Ben moi, je trouve ça bien. Comme une série de luxe, j'attends le prochain épisode.

Même si je ne cache pas que j'ai un peu peur de Dr Strange...




D'un autre côté c'est Cumberbatch, ce mec est capable de tout.

3 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Globalement d'accord avec toi, surtout en comparant avec DC/Warner. On sent qu'il y a une grosse différence d'approche et de respect des oeuvres originales chez Marvel et nettement moins chez DC...

Des fois j'imagine les réunions avec les producteurs de chez Marvel, où grosso modo le producteur ne pige rien à ce qu'il se passe avec ces délires de geeks mais ferme les yeux et finance, parce qu'il sait qu'il fera bien 5 fois la culbute en bout de course :D

J'ai bien aimé le Civil War, même si y a des fois tu te demandes pourquoi ils se tapent dessus. S'ils prenaient 5 minutes pour discuter, ils résoudraient le problème et pourraient aller ensemble tataner les vilains. Dommage pour ça, les scénaristes sont parfois un peu légers sur ces points de l'histoire (pas aussi dramatique que Bat&Sups, mais quand même).

Neil a dit…

DC essaie de se la jouer "dark", mais il arrive juste à faire "emo"...
C'est le problème quand le héros DC qui cartonne, c'est Batman : on essaie de transformer tous les autres héros en Batman. Man of Steel est une exemple frappant : Superman devient un personnage sombre et torturé. Ce n'est pas forcément inintéressant, mais c'est con, il aurait mieux valu repartir sur un héros solaire...

Ça me rappelle les propos d'Alan Moore suite à Watchmen (la BD) : son but n'a jamais été de plomber les comics dans le cynisme et la dépression pendant deux décennies, il aimait beaucoup les héros solaires, il s'en est voulu quand il a vu que toute l'industrie essayait de copier son œuvre pessimiste.

Je crois que chez DC, ils sont convaincus d'avoir des messages incroyables à faire passer alors que tout ce qu'ils ont à dire, c'est "bouh, regardez comme on est dark et torturés", alors que chez Marvel, ils ont compris que le but premier c'est d'être fun. Dont acte.

Oud a dit…

Entièrement d'accord avec ton commentaire mon cher Neil. J'ai un point à rajouter en ce qui me concerne. Avec les séries à la télé, il y en a tellement, elles sont bien faites, mais elles sont prenantes si bien que j'ai envie d'arriver au bout. C'est comme une drogue. Donc je fais attention et j'en commence peu. Avec les séries au cinéma, je vais finir à raisonner de la même manière, surtout que j'ai déjà oublié plein d'éléments de l'épisode précédent quand je vois le nouveau.