11 juillet 2016

Foot et fromage

Vous aurez peut-être constaté que sur ce blog, je n'ai pas parlé de football, malgré les victoires successives de l'équipe de France lors de l'Euro 2016.
Eh bien sachez que ce n'est pas par haine de ce sport, ni de ses pratiquants, ni de ses supporters.

C'est uniquement parce que je n'en ai rien à carrer. 
Mais alors rien de rien. 
Une indifférence même pas coupable qui confine à l'inintérêt global. Pour tout dire, je m'en bats l’œil avec une patte d'alouette. Je n'ai appris que ce matin que la France avait perdu contre le Portugal, et ça ne m'a même pas arraché un sourire.

Rien à taper.

*
*  *

Sinon, ce week-end j'étais de mariage en Enfer à Morbier, terre jurassienne de contraste mais surtout de fromage.



Or, comme je l'avais déjà confessé quelque part, je n'aime pas le fromage (je n'aime pas le goût, hein... après, c'est un peu comme le foot, je ne suis pas contre le concept, je m'en contrebalance les steaks), donc ce n'était pas toujours facile, mais c'était un beau mariage, et la région est magnifique, donc je peux supporter l'odeur de morbiflette (comme une tartiflette, mais avec du morbier au lieu du tartier) étant donné le panorama.


Aucun commentaire: