04 juillet 2016

Ouais ben hein...


Ce week-end, j'ai fait mon Parisien et profité du beau temps pour faire un tour à Trouville (enfin, comme un Parisien pas trop riche, les plus nantis allant à côté, à Deauville). C'était sympa, même si on a un peu slalomé entre les gouttes...



Sinon on a joué à The Witness, le nouveau jeu de Jonathan Blow, auteur du génialissime Braid et pape des indépendants. Et je reparlerai forcément de The Witness un jour, parce que c'est un jeu fascinant (dans le genre "Fez-fascinant")
D'ailleurs l'image ci-dessus n'indique en rien ce qu'est le jeu (en gros un puzzle-game en vue à la première personne, mais c'est réducteur), seulement un peu de sa direction artistique assez sublime. En tout cas ça détend plus que Braid...


Et surtout ça détend plus que l'autre jeu qu'on a testé, Keep Talking and Nobody Explodes, simulateur de désamorçage de bombe à jouer à plusieurs en asymétrique. En fait c'est surtout un simulateur de "Le bleu, coupe le bleu. - T'es sûr ? - Oui, le bl... non le rouBOOOOOMMMM !!!" : un joueur est devant l'écran et décrit la bombe à ses copains qui, eux, ont le nez dans le manuel expliquant comment désamorcer les différents modules.

A deux c'est assez cool, mais je pense qu'à plus ça devient vite un simulateur d'engueulades. J'en reparlerai sûrement aussi...

3 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Sur le Bazar du Grenier, il y a quelques parties mémorables avec Fred, Seb, Karim et Bob. Ils ont nommé ça "les désamorceurs" si je me rappelle bien. Ca vaut le coup de jeter un oeil ;)

Neil a dit…

Oui, j'avais vu... ils étaient d'ailleurs assez mauvais (mais je pense qu'ils surjouaient un peu pour rendre la vidéo vivante). Mais bon, avant de trop critiquer j'essaierai avec plein de gens, là on a juste joué à deux dans le calme, on s'en est bien sorti mais c'était des bombes de base.

Victor von Jul a dit…

Oui, ils étaient assez mauvais aussi car ils jouent avec la notice en anglais et la langue de Shakespeare ne semble pas être leur grande force :P
J'attends avec impatience ton article sur The Witness, le graphisme est très attirant! :)