19 août 2016

Choralies 2016

Ceci est la petite ville de Vaison-la-Romaine, en train de cuire sous le soleil provençal. 
Ce bourg est surtout connu pour son théâtre romain, dont il tire son nom, et les terribles inondations qui l'ont ravagé en 1992. 

Pourtant, dans le petit milieu du chant choral, il est également célèbre puisqu'il reçoit tous les trois ans les Choralies, festival international de chant qui fait doubler la population pendant une semaine. 
Et, tout comme il y a trois ans, ma chorale y a participé et ne s'est pas trop mal débrouillée.

Outre les nombreux concerts quotidiens, le festival propose aussi, chaque soir, un grand concert de chorales professionnelles dans l'enceinte du théâtre antique (soit un public d'environ 4 000 personnes !). L'occasion de découvrir des spectacles complètement hallucinants, comme ce "Chœur des jeunes de Madrid", composé à 80 % de chica vampirettes un peu flippantes...


Ça ne se voit pas forcément sur la photo mais les chants assez lugubres (et somptueux)
et les capelines mauves donnaient au tout un ton assez draculesque. Ou, comme l'a si bien noté
une de nos choristes (actuellement assez impliquée dans Pokémon Go, il faut bien le dire) :
"C'est dingue tous ces Nosferapti sur scène !"

J'avais un peu peur que la fin du spectacle se déroule comme ça...
Autre spectacle complètement incroyable, les Philippine Madrigal Singers, composés de Philippins chantant assis en demi-cercle, tout serrés, avec un chef de chœur qui bouge à peine la tête de temps en temps, sans battre la mesure ni rien... et c'est d'une perfection technique inqualifiable. Mais vraiment !


Ces gens sont au chant choral ce que les Coréens sont à Starcraft 2 !

Dessiné pendant le concert. Vers la fin du concert,
à l'occasion d'un medley intitulé sobrement Queens of the Night, trois des chanteuses
se lèvent et enchaînent leurs soli respectifs... et là on réalise que oui, assises, elles n'étaient pas "à l'aise",
debout elles dépassent la perfection.

Aucun commentaire: