28 janvier 2016

24 Heures de la BD 2016

Cette année, la contrainte a été donnée en trois temps :

1re contrainte (de 15 h à 23 h) : Un personnage A raconte une scène à d’autres personnages.
Vous disposez de 8 heures pour réaliser la première partie de l’histoire composée de 7 planches + la page de couverture (soit 8 pages au total). L’histoire peut être avec ou sans texte.
2e contrainte (de 23h à 7h) : Un personnage B contredit ce qui a été exposé.
Vous disposez de 8 heures pour réaliser la deuxième partie de l’histoire composée de 8 planches.
3e contrainte (de 7 h à 15 h) : Un personnage C conclut l’histoire.
Vous disposez de 8 heures pour réaliser la dernière partie de l’histoire composée de 7 planches + la 4e de couverture (soit 8 pages au total).

C'était difficilement conciliable avec ma méthode habituelle, qui consiste à dormir de minuit à 6h du matin pour m'y remettre tout frais au petit matin. Mais j'ai réussi à tenir les délais (tout en dormant quand même), donc je suis assez content de moi. Après, c'est pas la meilleure BD de ma carrière, mais bon, hé, voilà.

























22 janvier 2016

Chroniques du monde secret : golden golems


Et oui, en ce moment c'est la Golden Week sur The Secret World, ce qui se traduit par l'event La Rage dorée.

En clair, d'immenses golems apparaissent un peu partout dans le monde, et les joueurs doivent se réunir pour leur latter la face (bien que de face, ils n'aient point). Avec une petite quarantaine de joueurs un peu organisés, vous pouvez en venir à bout en cinq minutes (9 millions de points de vie, quand même). 
Chaque golem terrassé vous donne une petite récompense et un jeton de pari qui vous permet d'acheter des bricoles. Notamment un petit familier qui me tente depuis longtemps. Sauf qu'il coûte la bagatelle de 80 jetons !!!

Bon ben je sais ce que je fais ce week-end, moi... ah, non, j'ai chorale. Zut !

Regardez-moi cette bonne bouille !
Bon, non en fait il est moche, et il coûte 80 jetons...
Il me le faut !
 

18 janvier 2016

C'est de la poésie !


Alors, pour changer, j'ai pas eu beaucoup de temps pour dessiner, mais hier soir j'ai joué à Botanicula, un point & click trop mignon choupinou fait exprès pour déstresser, et ça fonctionne super bien (oui, le jeu date de 2012, je me doute que beaucoup connaissent déjà). 
Si vous voulez essayer, prenez-vous une petite demi-heure au calme et allez tester la démo ici. C'est l'équivalent vidéoludique de la lecture de quatre tomes de Yotsuba&.

13 janvier 2016

Don't Starve : piège à dents



Oui, en fait au bout d'un moment, des dents de chiens (de "hounds", pour parler Don't Starve), vous en avez tout le tour du ventre. Des hounds aussi, en fait...


11 janvier 2016

Fin de week-end

Euh... le week-end a été un peu chargé alors je n'ai pas dessiné grand-chose. Allez, quelques bricoles pour occuper l'espace.


*
* *


J'ai atteint mon 150e jour sur Don't Starve (version vanilla, hein... Reign of Giants me fait beaucoup trop peur, et Shipwrecked n'est pas encore finalisé). Je suis assez content de moi et vais sûrement pouvoir m'attaquer au monde souterrain dans quelque temps.


*
* *



C'était Noël (enfin... Krampusnacht) sur The Secret World, et la déesse des enfers nordiques, Hel, est donc revenue nous hanter. Elle est grande.


Mais elle a un joli petit boule, alors ça va...


*
* *


Et sinon, hier on a de nouveau joué à L'Appel de Cthulhu (que ma mère prononce apparemment "tchou-tchou"... ce qui me plaît beaucoup). Quelques répliques bien senties :

— C'est quoi une pelle américaine ?
C'est une pelle avec une poignée.
... une poignée sur le manche ?
Ben oui, sur le manche ! Pas sur la partie pellière !

(Devant le cadavre d'une vieille dame)
Stéph, tu es médecin, un diagnostic d'expert ?
Putain, il s'est bien acharné sur la vioque !

Donc là il faudrait récupérer le glyphe sur la pierre du pont effondré, au-dessus de la rivière en crue.
Précédemment dans Les Experts : Arkham...

Bon, pour le glyphe on va faire un frottis.
Pardon ?
Ah, toi t'as jamais joué à TSW !
Non, mais toi t'es jamais allé chez le gynéco !

Le copier ? Mais pour quoi faire ?
Ben ça sert toujours d'avoir un livre d'invocation en grec ancien !

08 janvier 2016

Chroniques du monde secret : retour à Tokyo

J'ai enfin eu le temps de mener à bien les missions du dernier épisode de The Secret World, Trail of Shadows. Et c'était bien sympa, comme à chaque fois que les développeurs se penchent sur l'intrigue.
L'épisode se déroulant intégralement à Tokyo, j'ai eu envie de faire du fan-art de deux de mes personnages préférés de la zone.



À tout seigneur, tout honneur : le grand, l'immense, le groovissime Riiiiicky Pagaaaan !
Ce rocker à l'ancienne stationne dans un parc dont il s'est autoproclamé protecteur. Il vénère une étrange trinité, composée de Gaïa (la Terre, que vous servez aussi), Amaterasu (la déesse shintoïste du soleil) et... Elvis. 

Pagan est un personnage littéralement stupéfiant, tout en énergie, en certitudes et en obsessions. Discuter avec lui est hilarant, et il vous confie quelques-unes des missions les plus mémorables du coin (celle où vous devez calmer un colosse en le faisant danser sur du rock notamment). Et les rares moments où il semble retrouver sa lucidité vous rappelleront à quel point ce jeu sait créer une ambiance malsaine quand il en a envie.
Dans Trail of Shadows, il vous propose d'essayer son destrier chromé, une superbe Harley que vous piloterez au milieu des spectres tokyoïtes. Une expérience !



Harumi, dite "Rum", survit dans son immeuble avec son frère Yuichi (qui a de sérieux problèmes d'autisme). Elle a piégé le bâtiment dans le genre "Home Alone", et surveille la ville entière en hackant les caméras de sécurité. 
Rum est surexcitée, dopée au Bingo Cola, parfois agaçante, mais on finit toujours par se rappeler qu'elle n'est qu'une gamine trop douée, coincée dans une situation exceptionnelle. Elle développe des prodiges d'inventivité et protège son grand frère, incapable de se débrouiller tout seul. Au final, elle se révèle terriblement attachante, surtout quand on reçoit un texto truffé de smileys en remerciement d'une mission.
C'est elle qui vous met sur la "piste des ombres" en vous faisant suivre un étrange drone semblant vous surveiller. 

Bref, je mets une bonne note à ce DLC, même si on est loin du génie des épisodes 5, 6 et 7. Ça fait du bien d'avoir un développement de personnages et des explications sur certains points (ici en l'occurrence sur les cyborgs Orochi). Reste que ça ne fait jamais que cinq missions, c'est pas considérable non plus.

06 janvier 2016

I had a dream



J'ai vraiment rêvé ça (pendant mon séjour à Stockholm, étonnamment).

Mais finalement non, Hollande restera dans les mémoires comme le mec qui a tenté d'instaurer la déchéance de nationalité envers les terroristes, pour la seule raison que ça lui rapporterait des voix. Le mec qui a montré à la face du pays que le PS était un parti de droite. Je me demande presque s'il ne faudrait pas le remercier pour ça...

Parmi mes résolutions 2016, il y a bien sûr "faire un peu de sport". Mais en relisant mes vœux, j'ai réalisé que je suis réellement convaincu que ça va être une année de merde politiquement (évidemment, c'est une année entière de campagne électorale, donc rien ne se fera d'utile ou d'efficace). Alors comme c'est facile de critiquer, j'essaierai de faire des posts un peu plus engagés de temps à autres. 

04 janvier 2016

MMXVI



"Michel !
– Oui chef ?
– Qu'est-ce que t'as foutu avec l'image de vœux, là ???
– Ben j'ai repris votre texte et je l'ai illustré, chef !
– ...
– Quoi ? Y avait une faute de frappe ?"


Vous savez quoi ? Sur le plan collectif, 2015 a été une année à chier. Et je ne suis pas loin de penser que 2016 sera pire (même si on n'a plus de Terry Pratchett à perdre).
Mais sur le plan personnel, ça a été une de mes plus belles années, donc je n'ai pas trop le droit de me plaindre.

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente année 2016, prenez soin de vous et de vos proches, gardez les yeux et les oreilles ouverts, soyez vigilants mais n'oubliez pas de vous amuser, si vous avez l'occasion de bousculer l'ordre établi n'hésitez pas, et comme d'habitude : paix sur Terre aux femmes et hommes de bonne volonté.

Bonne année !