08 mars 2017

Au temps pour moi

J'ai osé écrire aujourd'hui qu'il n'y avait rien d'important, alors que c'est la Journée internationale des droits des femmes. La date m'avait sottement échappé (j'ai pas mal de boulot en ce moment), mais ce n'est pas une raison pour oublier.

Donc déjà, une chanson qui claque (avec en plus trois copain dans le chœur).



Je n'ai pas le temps d'écrire tout ce que j'aimerais sur ce sujet immense, qui nous concerne tous, quoi qu'on en pense. 

Le sexisme de notre société ne fait pour moi plus de doute depuis pas mal de temps, mais je sais que ça reste un sujet difficile à voir pour beaucoup (c'est comme la Matrice : tant qu'on n'a pas pris la pilule, on ne la voit pas, après on se rend compte qu'elle est partout). 

L'ignorance est douce et apaisante, mais c'est aussi sans doute ce qui peut arriver de pire à un être humain. N'ayez pas peur d'apprendre, renseignez-vous sur ces sujets, pour que plus personne n'ait honte/peur de s'affirmer féministe. Pour qu'on comprenne que dire "je ne suis pas féministe, mais..." est aussi sympathique que de dire "je suis raciste, mais...
Prenez le temps d'y penser, comme dit l'autre...

Aucun commentaire: