19 avril 2017

Le bon air de la campagne



Il serait peut-être temps de parler un peu de cette campagne présidentielle...

En fait je n'ai pas grand-chose à dire, c'est tout simplement n'importe quoi. Je pense qu'elle restera dans les annales de notre histoire, en tout cas je l'espère, comme le sommet du nawak terminal de cette Ve République (qui n'est pas exempte de qualités, mais quand on voit ce qu'elle permet on peut se permettre de douter de sa pertinence).

Cette campagne aura permis de faire émerger des idées issues de la société civile (le revenu universel par exemple, qui est en train de se faire plumer mais au moins l'idée est sur le tapis). 
Elle aura écrémé une bonne part de l'arrière-garde politicienne (on peut facilement voir la montée du FN comme un message populaire aux barons qui nous gouvernent depuis quarante ans : "On sait que c'est de la merde, mais on préfère encore de la merde à vous !"). Bref, ça ressemble à un début de retour du pouvoir au peuple.

La suite est incertaine, mais quel que soit le résultat du prochain scrutin, n'oublions pas qu'il y aura encore un lendemain, et que quoi qu'il arrive, il y aura du boulot à abattre.
En attendant, je vous conseille les émissions de décryptage de Mediapart sur le sujet, elles sont plutôt intéressantes.



Quoi Usul ? Ah oui, tiens...

Aucun commentaire: