31 mai 2017

Chroniques de l'âme sombre



J'ai donc fini Dark Souls (sans le DLC, hein, parce que bon, j'ai autre chose à faire). J'en garderai des souvenirs extraordinaires, un petit frisson au creux des reins, avec au sommet le duel contre Ornstein et Smough, mais avec aussi quelques moments forts. Parmi eux, le combat contre Seath.



Seath est un dragon. Un gros dragon rose aux ailes de papillon, qui peut vous maudire, et la malédiction, c’est pas cool. Évidemment ça vous tue instantanément, mais surtout quand vous ressuscitez au feu de camp, vous n’avez plus que la moitié de vos points de vie. Ce jusqu’à ce que vous trouviez un PNJ capable de vous soigner, ou une pierre de purge (qui bien sûr ne s’achète pas dans le coin). C’est donc un truc que vous voulez éviter.

Au début, j’ai essayé de tuer Seath à la régulière. Je me suis fait maudire, re-maudire, etc. jusqu’à ce que j’épuise toutes mes pierres de purge. Alors j’ai décidé d’abandonner la zone pour partir à la recherche du légendaire anneau de morsure maudite (qui multiplie par cinq votre résistance à la malédiction). Cet anneau se trouve dans les ruines de la Nouvelle Londo, peuplé de fantômes que vous ne pouvez tuer que si vous êtes sous l’influence de la malédiction fugace (un autre type de malédiction, beaucoup plus bénin). Il ne me restait qu’une malédiction fugace, je n’avais donc qu’une seule chance de récupérer l’anneau.



Je me suis foiré.
J’ai donc opté pour une autre méthode : il existe un sortilège permettant de se débarrasser de la malédiction. Malheureusement ce sort nécessite un score de 18 en intelligence, il fallait donc que je passe cinq niveaux ! Qu’à cela ne tienne, j’ai été farmer comme un bourrin pour améliorer mon score et j’ai fini par atteindre ledit score.
Donc je suis retourné affronter Seath la fleur aux dents. Bien sûr je suis mort, maudit. Ressuscité au feu de camp, j’active mon nouveau sortilège, et… a marche pas. Apparemment il n’annule pas la malédiction, il augmente juste la résistance avant de se faire maudire.



Et là, la révélation. En fait, Seath m’a toujours tué par malédiction, jamais par dégâts physiques. Or la malédiction ne se cumule pas : une fois maudit, on ne peut plus être remaudit. Alors j’y suis allé comme un bourrin, avec ma barre de vie à moitié remplie. Et c’est passé.

3 commentaires:

Vichenteku a dit…

C'est très très vicieux comme truc. Mais, c'est vrai que ces jeux-là ont cette réputation. Mourir pour mieux vaincre. Un concept asse particulier.

Neil a dit…

Après réflexion, je pense que j'aurais aussi pu profiter du fait d'être maudit pour retourner à la Nouvelle Londo chercher l'anneau. Je suis quasi sûr que la malédiction de Seath permet aussi de frapper les fantômes (c'est complètement l'esprit du jeu)... mais bon, c'est passé comme ça.

Victor von Jul a dit…

HA HA HA mais comment c'est retors ce truc :D
Fallait y penser :P