24 mai 2017

Julien a vu... Tunnel


Je ne vais plus trop au cinéma ces derniers temps (il faudra d'ailleurs que je me pose sérieusement la question de mon abonnement UGC), mais j'ai réussi à aller voir Tunnel, un film coréen plutôt sympa.
De ce que j'en connais, j'aime bien le cinéma coréen. Bon, ok, j'ai juste vu Memories of Murder, The Host (tous deux de Joon-ho Bong), JSA (de Chan-wook Park mais avec le même acteur que les deux précédents) et c'est à peu près tout, mais chaque fois j'ai trouvé ça très cool. Les Coréens ont un truc avec leurs autorités : globalement, ils sont encore plus critiques que les Français.

C'est quelque chose qu'on retrouve régulièrement dans les films que je viens de citer : les flics sont cons, les pompiers incompétents, les politiciens corrompus... Eh ben c'est parfaitement raccord avec Tunnel.
Le film raconte l'histoire d'un pauvre gars qui se retrouve coincé sous des mégatonnes de gravats suite à l'effondrement d'un énorme tunnel. Il a son portable, donc peut communiquer avec les secours, mais ceux-ci (malgré une relative bonne volonté) jouent tellement de malchance que rien ne va se passer comme prévu.

Le films n'est pas du tout un thriller, plus un film d'action caustique, à l'humour noir assumé. Il contient bien quelques longueurs, ce n'est pas parfait, mais c'est quand même suffisamment sympathique et bien foutu (avec sans doute une des plus belles scènes d'effondrement de tunnel de l'histoire du cinéma) pour que je vous le conseille.

Tunnel (Teo-neol), film de Seong-hun Kim, 2016.

Au passage, le trailer d'Okja, le prochain Joon-ho Bong est sorti.




Si vous ne connaissez pas Joon-ho Bong, vous vous dites que ça a l'air ridicule. Si vous connaissez Joon-ho Bong, vous vous dites que ça va être génial et qu'il faudra vous attacher pour vous empêcher d'y aller !

2 commentaires:

SammyDay a dit…

Je me souviens de The Host, c'était très décalé comme histoire, très sympa.

SammyDay a dit…

Je viens de finir Dernier train pour Busan, qui se laisse parfaitement bien regarder également. Bon, si on déteste les zombies, faut pas.