12 juillet 2017

Japan Expo : fight

Vendredi dernier, Liyl et moi avons visité la Japan Expo, parce que ben je suis sympa et j'aime bien former les petits jeunes. 
L'occasion de renouer avec mes racines geek. L'événement est toujours aussi impressionnant, blindé de peuple, avec des cosplays hallucinants de qualité, des séries de japanime toujours plus barrés et des jeux vidéo cool (mais pas de Dark Souls, c'est dommage).

Allez, petit portfolio pour vous faire partager la magie...

La japanime, toujours une certaine idée de la classe...

Je ne sais pas qui a inventé ce concept de têtes de manga toute lisses
à se mettre sur la tronche, mais il doit aimer aspirer les âmes.

Y avait beaucoup de free huggers, mais j'ai bien aimé celle-là !

Plusieurs yokais hantaient les couloirs de la convention.

Liyl aime bien le Joueur du Grenier, mais on a réussi
à s'enfuir avant que la sécurité nous rattrape.

C'est pas tous les jours qu'on rencontre ses idoles.

On trouvait aussi des visiteurs étranges.

Apparemment, y a une extension pour FF XIV qui vient de sortir.

Creepy Totoro.

Y avait la queue pour tous les jeux présentés, sauf pour Zelda - Breath of the Wild,
vu que tout le monde l'a déjà. Du coup on s'est fait plaisir.

2 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Ca a l'air d'avoir été bien sympa :)
Pas trop de photos "revival" de vieilles séries animées genre Captain Harlock ou Grendizer/Goldorak voire DBZ ; ils sont absents cette année ?

Et bordel, elles sont où les photos de Sentai School ? Me dis pas que vous n'êtes pas passés voir Florence et Philippe ??

Neil a dit…

Y avait une expo très sympa sur les "vieux" classiques (d'Astro Boy à Cowboy Bebop, ça fait une grande fourchette quand même), mais je n'ai pas pris trop de photo (les vieux animes, ça fait un peu réchauffé ^^).

Quant aux compères Torta/Cardona, je les ai croisés, mais je n'ai pas eu le cœur de les déranger (en plus ils ne doivent pas se souvenir de moi, la dernière fois c'était il y a plus de dix ans, avant Noob...). Après coup je regrette, j'aurais dû acheter un deuxième tome 6 et le faire dédicacer... bah, peu importe, le message reste : « LISEZ SENTAÏ SCHOOL ! »