25 janvier 2017

24 Heures de la BD 2017

Cette année, une contrainte pas super contraignante, du coup je me suis fait plaisir en reprenant des designs que j'adore venus d'une série totalement culte pour moi. 
J'espère que ça vous plaira, ou au pire que ça vous rappellera des bons souvenirs...

"L’histoire doit mettre en scène un super héros farceur ou une super héroïne farceuse."
























23 janvier 2017

Le retour des 24

Comme chaque année, je participe aux 24 Heures de la BD organisées à l'occasion du Festival de la BD.
Vous pourrez suivre ma prestation en direct sur le site officiel, comme d'habitude, je tâcherai d'uploader régulièrement les planches (entre mardi 15h et mercredi 15h, donc).
Vendredi, je serai sur le festival, donc pas de post.

20 janvier 2017

Tribute to... the HiveLeader

Non parce qu'il a trois gosses, le gars, et il joue à tous les MMO du marché ! Respect, mec !


Difficile de rendre hommage par un dessin au HiveLeader, vu qu'il ne se montre jamais à l'écran...
Mais je voulais quand même parler de ce Youtubeur, parce que j'aime beaucoup ce qu'il fait.
D'emblée, ça ne se destine pas à tout le monde : the HiveLeader parle de jeux vidéo, plus précisément de MMORPG (jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs, soit World of Warcraft et consorts). Il lui arrive de théoriser sur le sujet (notamment dans sa chronique My Dream MMO), mais la plupart de ses émissions durent quelques minutes et sont super efficaces, drôles, à grand renfort de cuts et de gimmicks... et je trouve que c'est un concept qui manque en France.

Déjà, le mec écrit ses chroniques : à la base c'est un comique qui s'est réorienté vers la chronique YouTube, du coup il a un vrai sens du rythme, du montage, et c'est quelque chose qui manque terriblement aux chroniqueurs de jeux vidéo français. Les youtubeurs ne sont pas toujours mauvais en live (Bob Lennon, totalement au hasard, a soulevé les foules en baratinant devant des vidéos sur Minecraft, un jeu au gameplay pas spectaculaire pour deux sous, et j'ai découvert récemment les Critiques du MaSQue, qui est aussi assez balèze quand il s'agit d'improviser du texte pendant des plombes), mais personnellement je préfère quand les textes sont écrits, bien calibrés, sans fautes de syntaxe, avec un bon timing bien pensé, et ça devient assez rare. Comme en outre ils sont aussi assez rares ceux qui parlent de MMO (la défunte émission LFG - Looking for Games me manque tellement, et l'impressionnant Sam Vostok parle très bien de World of Warcraft - mais il ne parle que de ça), je suis vraiment très client de la patte The HiveLeader, qui parle de tout, assez intelligemment, drôlement, et rapidement. 
Bon, après je n'ai pas vu toutes les émissions existantes, si jamais vous en voyez une autre qui pourrait me plaire, n'hésitez pas à me la signaler.

Alors oui, il y a aussi le fait qu'il classe tous les ans The Secret World premier de son top 10 des meilleurs MMO, bien sûr, ça me parle, mais quand même, regardez son guide du tanking, c'est drôle. Si vous connaissez les MMO et que vous parlez anglais, hein, sinon c'est totalement incompréhensible...



18 janvier 2017

Starcraft : bimbo simulator

Je viens de finir Nova Covert Ops, le DLC de Starcraft 2, en gros une petite campagne de 9 missions centrées sur le personnage de la ghost Nova.
Bon, la campagne est sympa, les missions alternent entre infiltration pas trop dure et pur STR, dans la grande tradition de Starcraft 2. En outre on découvre quelques événements consécutifs à Legacy of the Void, avec des personnages un peu plus humains que les Artanis et autres Kerrigan...

Mais franchement, le côté bimbo (qui m'avait déjà passablement agacé dans Heart of the Swarm) m'a un peu saoulé, avec un personnage débilement cambrée en permanence, un physique d'actrice porno designé pour exciter les adolescents en rut... ça m'énerve, chaque fois qu'elle roule du cul je me sens insulté par les concepteurs. Je suppose que ça fait vendre, mais bon, c'est quand même pas très subtil.
Du coup j'ai refait la campagne Protoss, et j'avais oublié qu'elle était si cool. Et qu'Alarak, le chef des Tal'darim, était aussi marrant.

"Vous nous prenez pour des cons ?
- Oui, mais c'est pas la question !
"
Alarak, le Léodagan de l'univers Starcraft.


  

13 janvier 2017

Cthulhu R'lyeh nagl et signez là !



Les plus assidus des rôlistes l'auront peut-être remarqué en traînant dans leur boutique préférée, les éditions Sans-Détour ont récemment publié un supplément pour L'Appel de Cthulhu intitulé Pluie d'étoiles sur le plateau de Leng.
Eh bien sachez que cet ouvrage, c'est moi que je l'ai corrigé !




Car oui, depuis l'été dernier, je suis prestataire pour les éditions Sans-Détour. En clair, je m'occupe de la correction maquette de certains de leurs produits, généralement sur la gamme L'Appel de Cthulhu. Je relis les pages montées et je les annote pour les maquettistes.
Et en tant que correcteur indépendant, je suis très content de cette collaboration : c'était précisément le genre de clients pour lesquels j'avais envie de travailler en me mettant à mon compte, autant dire que je ne boude pas mon plaisir (même si, bien sûr, ça n'a pas été pour rien dans mon surbooking de fin d'année).

11 janvier 2017

Un vieil espoir



Alors, j'ai vu Star Wars - Rogue One, un film que je qualifierai de moyen.
Bon, "moyen", ça peut vouloir dire plusieurs choses, ça peut être "moyen tout le long", ou "très bien par moment, très mauvais par d'autres"... en l'occurrence, je dirai que SW-RO est "pas génial pendant les deux premiers tiers, et super bon sur le dernier", ce qui est clairement un moindre mal.

Les personnages sont plutôt mal caractérisés, en particulier les deux principaux dont j'ai déjà oublié les noms, le scénario est inutilement compliqué et on pourrait virer une demi-heure sans trop de soucis.

Mais cette putain de bataille finale dans le sable, cette putain de bataille spatiale simultanée (qui est peut-être la meilleure de toute la saga, en tout cas depuis Le Retour du jedi) ou cette putain de scène avec Dark Vador, ça rattrape beaucoup de choses. Ça n'en fait pas un bon film, mais ça en fait un film mémorable.


Et cette scène avec Chirrut Îmwe... ok, le personnage sort de nulle part, mais il a un certain panache.
J'aurais juste préféré qu'il utilise le mantra déjà connu de la Force, ça aurait eu trop la classe.

01 janvier 2017

Nouvel an, nouveau post

*
* *

Et accessoirement, ceci est mon millième post !
Mille posts sur ce blog ! Bon sang ça fait bizarre.
Merci à tous ceux qui me suivent, que ce soit depuis le début (Oph, Sammiday, Victor von Jul, Calikrillimero...), depuis peu, ou depuis avant le début (notamment tous mes amis qui sont autant de personnages récurrents).
Je suis très heureux de mon statut de petit artisan du web qui fait son petit truc dans son coin, sans pression ni rien. J'espère vous distraire encore longtemps.

Bonne année encore une fois, et à très vite sur le blog (je récupère doucement les éléments matériels nécessaires pour refaire mes planches hebdomadaires).