29 janvier 2018

Angoulême, donc

Donc au final je n'ai pas pu aller au Festival international de la bande dessinée, c'est bien dommage mais que voulez-vous... J'ai rapidement regardé le palmarès, Naoki Urasawa est prix d'Honneur, ce qui me semble la moindre des choses pour un talent pareil, et Marion Montaigne a le prix du Public Cultura, youpi. Pour Richard Corben Grand prix et futur président du festival... ma foi ça mérite d'ouvrir la discussion sur l'œuvre du bonhomme, très viriliste, mais je vais pas faire ça aujourd'hui, j'ai un peu la flemme.

Urasawa... en plus il a l'air jeune, ce salopard !
 

Du coup, avec le remboursement (partiel) de mon billet de train, je me suis offert quelques BD en occase, et c'était bien chouette. J'en profite d'ailleurs pour vous conseiller cette excellente série de Lupano et Cauuet, Les Vieux Fourneaux.



C'est l'histoire d'une jeune femme et de trois vieux casse-c... activistes, un syndicaliste, un anarchiste et un aventurier. C'est rafraîchissant, c'est intelligent et c'est magnifiquement dessiné (j'adore le trait de Paul Cauuet, à la fois classique et moderne, très agréable et très lumineux).

Aucun commentaire: