04 mai 2018

Elyse Elyse Elysiuuum...


Entre divers événements sportifs, ce week-end lausannois fut l'occasion de découvrir Elysium. Un jeu de plateau qui, paraît-il, rappelle Dominion, mais comme je n'y ai pas joué, j'aurais du mal à l'affirmer.

En gros, c'est du deck-building : en début de manche, vous choisissez à tour de rôle des cartes dans un ensemble de dix découvertes au milieu de la table (avec un système de ressources assez original, à base de piliers), puis vous choisissez ou non de les passer dans votre panthéon (où elles vaudront des points de victoire mais perdront leur capacités spéciales). Et on passe à la manche suivante.

C'est étonnamment sympathique, il y a plein de mécaniques originales et simples à saisir (comme l'ordre de jeu, qui change en fonction de vos choix) et l'univers graphique (à base de dieux grecs et autres colonnades) est fort agréable (même si pas très original).
Si vous avez l'occasion, jetez-y donc un œil.

Par contre, si on lit correctement la boîte, ça se prononce « Kslpssfum ».
Et encore, en considérant que L, S et U sont des lettres grecques...

Aucun commentaire: