30 mai 2018

En attendant, quelques belles voix

Je suis toujours sous l'eau (enfin, non, je ne joue plus à Subnautica, mais bon, déménagement, toujours...), mais bon, allez, un petit post vite fait.

Figurez-vous que Serge Dassault vient de mourir, j'ai donc repris deux fois des moules au restaurant. Par ailleurs, j'ai également appris le décès de Pierre Bellemare, qui était sans doute lui aussi un peu escroc, mais qui a sûrement fait plus de bien que de mal à l'humanité.
Pour moi, Pierre Bellemare, c'était cette moustache rassurante qui nous vantait les bénéfices du Sport-élec ou du Ginsu 2000 à la télé du petit matin, quand ma grand-mère me gardait. Mais je préfère me souvenir de lui comme du chef d'OSS 117 :



Cependant, pour beaucoup (beaucoup de grands-mères, notamment), Pierre Bellemare, c'était surtout un formidable collecteur d'histoires chelous et vaguement sordides, qu'il racontait dans des émissions ou ses bouquins.

Alors, en hommage au monsieur, j'ai écouté quelques épisodes de La Nuit originale, notamment ceux recevant MM. Patrick Baud (d'Axolotl), Boulet et Bénabarbe (de Nota Bene) où ils racontent des histoires qui font peur. Les trois invités en question ont ce ton chaud, parfait pour raconter de jolis contes sympathiques à base d'enfants creepy et de jeunes mariées mortes trop tôt.



Par contre, si vous êtes une flippette (y a pas de honte, hein), je vous déconseille d'écouter ça le soir tard tout seul chez vous. C'est pas horrible, mais ça peut impressionner.

Aucun commentaire: