11 mai 2018

Tribute to... Migger


Parmi les nombreuses chroniques parlant de cinéma sur YouTube, j'ai une tendresse particulière pour celle de Migger*.
LongShot, puisque c'est son nom, parle de basket et de cinéma. Un mélange un peu étrange, que le chroniqueur justifie en expliquant que ce sont les deux principaux sujets qu'il maîtrise un peu mieux que la moyenne des gens, ce que je trouve amplement suffisant.

Le basket (le sport en général) n'est pas un sujet qui m'intéresse particulièrement, pourtant Migger parvient à allumer cette petite étincelle qui me fait briller les yeux et tendre l'oreille à chaque fois qu'il aborde un nouveau film.

Ça va du classique (Hoosiers) au navet (Space Jam), et ça couvre étonnamment plus de sujets qu'on ne le croirait. C'est surtout très documenté et très bien fichu, jamais ennuyeux, jamais pédant. La réalisation de l'émission est très sobre, Migger étant conscient de la limite de son jeu d'acteur, et sa voix calme suffit à faire passer les touches d'humour qui ponctuent le tout. Il limite au maximum les faces caméras pour se concentrer sur les films dont il parle.

C'est très intéressant et très sympathique, donc je vous laisse le découvrir si ce n'est déjà fait.





* Je gage ceci dit que peu de gens l'appellent Migger mais plutôt LongShot, de même que tout le monde (même quand ils font des caméos) appelle Bénabarbe "Note Bene" ou Monté "Linguisticae".

Aucun commentaire: