07 décembre 2018

French Food Porn - Mathieu Pradalet



Et pour finir, dans la catégorie inclassable, je voudrais une émission de cuisine qui combine des guests d'émissions de cinéma et l'esthétique du porno. 

Le résultat c'est French Food Porn, qui narre les aventures improbables de Jean-Junior, de sa maman (beaucoup trop jeune et sexy) et d'autres personnages plus ou moins recommandables. Notez d'ailleurs qu'il se déroule dans le même univers (enfin... disons la même diégèse) que Le Fossoyeur de films et Nexus VI, François Theurel et le Capitaine faisant régulièrement de très viriles apparitions ponctuelles (c'est très open, comme ambiance). 

Sans avoir la moindre scène ouvertement choquante, FFP n'est pas à mettre devant tous les yeux, tant tout transpire le sexe (la bande-son est... disons assez explicite). L'humour est parfois un peu gras, mais jamais balourd : on est dans la célébration des sens, le goût comme les autres, et si on rentre dedans (enfin, je me comprends), c'est aussi très drôle (sur le mode « Oh mon Dieu ils ont osé ! »). 
J'ajoute, et ce n'est pourtant pas mon genre, que les recettes à elles seules font bander !



Je vous en mets un relativement soft. Entre amis...

Aucun commentaire: