21 janvier 2008

Un film probablement très, mais alors très con

En février sortira aux Etats-Unis un film au titre poétique de Strange Wilderness (Etrange monde sauvage, ou un truc comme ça, qui sera sûrement traduit par quelque chose comme Mike Machin et les bêtes sauvages, les Français ayant une fâcheuse tendance à rajouter des noms propres dans les titres).


Beaucoup de gens snoberont ce film qui, reconnaissons-le, a l'air con comme la pluie.

Moi pas. Moi j'irai le voir. Parce que franchement, cette bande-annonce me fait pisser de rire.