25 octobre 2011

Souvenirs biarrots

Bon ben désolé pour hier, petits problèmes de connexion en ce moment, au boulot ET chez moi (carrément plus de ligne téléphonique au retour de mon déplacement). C’est bizarre comme parfois les emmerdes se cumulent. Brèfle…

La semaine dernière, j’étais donc en la radieuse cité biarrote, sur la côte basque. Comme il a fait beau et que j’ai pu me libérer deux petites heures de mes obligations professionnelles, je me suis un peu promené le long de la plage entre l’hôtel du Palais et le rocher de la Vierge, armé de mon fidèle appareil photo.

La plage de Biarritz où, oui, de nombreux surfeurs s’ébattaient bruyamment (un jour je vous exposerai plus en détail l’éthologie des surfeurs).

Une église près de l’océan. J’aime bien la lumière sur cette photo. Ne dirait-on pas que Dieu lui-même descend afin de punir les Basques de leurs péchés ?

Le gros bâtiment somptueux au fond, c’est l’ancien palais que s’étaient fait bâtir Napoléon III et l’impératrice Eugénie. Ça pète hein ? Aujourd’hui, c’est devenu un hôtel 5 étoiles parmi les plus cotés de tout le Sud-Ouest. Tiens, au fait, devinez où j’ai dormi pendant mon séjour ?

Une vue sympa de la rade, en remontant vers le rocher de la Vierge et le musée de la Mer.

Et puis, bon, le grand classique, le rocher de la Vierge. Avec la Vierge. Mais si ! Sur le rocher, là !

Au musée de la Mer, quelques bestioles plus ou moins dignes d’intérêt. Ici, un phoque de base, niveau 1.

L’énigmatique requin banshee.

L’oursin Sauron. Et « l’œil » bouge !

2 commentaires:

SammyDay a dit…

Dieu ne descend pas voir les Basques pour les punir de leurs péchés ! Il vient boire un coup avec des gens sympas ;-)

Neil a dit…

En plus, je critique les Basques, mais franchement, à côté des Périgourdins ce sont des gens géniaux ^_^