25 avril 2012

Rhinogradisme

Connaissez-vous les Rhinogrades ?
Il s'agit d'un ordre de la classe des Mammifères, présentant l'amusante originalité de posséder un organe nasal surdéveloppé pouvant notamment leur servir de support ambulatoire.

Les Rhinogrades, c'est aussi et surtout un des plus célèbres canulars de la patabiologie. Édité dans les années soixante, le texte fondateur imitait si bien les publications zoologistes que beaucoup y ont cru. L'objectif de ce hoax reste méconnu (l'identité de son auteur est par ailleurs sujette à cautions), mais bien des épistémologues s'y réfèrent encore comme un modèle de pseudoscience utilisant le langage scientifique sans aucun fondement autre qu'une imagination débordante.

Depuis le 1er avril (hum), le Muséum national d'histoires naturelles propose une micro-exposition sur les rhinogrades dans sa galerie des espèces disparues. Ce ne sont que deux vitrines dans un coin, mais c'est plutôt bien fait. On y apprend notamment la vérité sur la disparition de l'expédition de La Pérouse et la possible parenté entre l'ordre des Rhinogrades et celui des Marsupilamiens (ce qui est totalement ridicule, les marsupilamis étant des monotrèmes, forcément très éloignés des placentaires que sont les rhinogrades !).

Découverte récente : le Nasoperforator, un rhinograde inconnu.
J'adore cette histoire. J'adorerais écrire une histoire d'exploration scientifique à la recherche des rhinogrades sur l'archipel des Aïeaïeaïes, une bonne vieille aventure à l'ancienne avec baroudeurs, scientifiques, tribus de sauvages... mais comme j'ai pas le temps, je vous ai juste fait une compil de mes idées sous la forme du journal de bord de la reporter de l'expédition. Si j'ai l'occasion, je pousserai un peu le concept.

3 commentaires:

Oud a dit…

Eh....comment dire? Je n'ai pas tout compris ? :-)

Neil a dit…

Ce n'est pas grave Oud, tu as gagné une visite guidée au Muséum avec moi pour rattraper ton retard. Tu découvriras tout ce qu'il y a à savoir sur ces petites bébètes trop tôt disparues.

Oud a dit…

Tu ne veux pas qu'on aille boire un coup plutôt ?