04 septembre 2013

Photoker dèi Breithz

Cet été, nous sommes allés nous promener dans un coin que je connais très mal, la Bretagne. Et en l'occurrence nous avons pu découvrir la magnifique cité fortifiée de Saint-Malo, une ville superbe à visiter sous le soleil (parce que sous la pluie, les pierres grises, ça doit vite devenir moins rigolo).

Les habitants de Saint-Malo sont des Malouins. Et ils ont une conception assez personnelle de la piscine à débordement.

En revanche ils ne sont pas très forts pour trouver des noms. Mais peut-être que "" ça veut dire quelque chose en breton. Ou en gallo. Oui parce qu'on critique beaucoup la langue bretonne (kenavo, tout ça...), mais apparemment il y a une autre langue locale, le gallo. J'imagine qu'il y a une guerre terrible entre les deux.

Le fameux goéland penché de Saint-Malo. J'ai pris plein de photos de bestioles, vous pouvez les retrouver sur Facebook ici

Cool, une échauguette. Oui, je sais pas ce que j'ai avec les échauguettes, je tripe dessus, ça m'avait déjà fait ça à Besançon. Tiens, savez-vous pourquoi ça s'appelle une échauguette ? Parce que les gardes qui patrouillaient sur le chemin de ronde pouvaient aller s'y réchauffer pendant qu'ils faisaient le guet. Tout simplement. É-chaud-guette.

Deux boutiques bien connues de Saint-Malo, judicieusement placées côte à côte : la Belle-Îloise, conserverie spécialisée dans la sardine à l'huile, et Real Chocolat. Pourquoi ça me fait penser à la morue aux fraises de Gaston ?

Comme la chouette de Dijon, Saint-Malo a une mascotte que l'on retrouve à toutes les sauces dans tous les coins : une hermine.

Une hermine avec une cape !

Mais moi je l'appellerai... SUPERMINE !

On la retrouve même sur le drapeau de la ville (là on dirait Krypto le super-chien — si, ça existe ! — mais non, c'est SUPERMINE !).
Bon, en fait c'est un symbole classique de la Bretagne tout entière. À l'origine elle apparaissait sur le blason de Pierre de Bretagne, elle évoquait son passage dans le clergé, et elle est restée dans l'héraldique régionale.

Pour plus de photos (la pointe du Groin, le cap Fréhel, Cancale...), rendez-vous sur Facebook (en principe c'est accessible même sans être inscrit).

Aucun commentaire: