16 octobre 2013

Donjon 1 : Le Polaris

Un bateau. Deux bateaux. Un cimetière de bateaux. Et au milieu des draugs. Des hommes pâles, imberbes, au bras droit transformé en une concrétion compacte de coraux blanchâtres. Ils nous attendent et nous attaquent sitôt que nous faisons mine de nous approcher. Je passe devant. Je les nargue, les frappe, ils tentent de me submerger mais mes amis sont là. Hervé me soigne, au fur et à mesure, et les autres tirent dans le tas. Sam, B. et P. En un bel ensemble parfaitement huilé, nous décimons la faune locale, draugs, incubateurs, fécondeuses, mères des couvées, hommards, tous y passent. L’Habitant Primordial achevant son dernier souffle sous les eaux boueuses, l'hélico du groupe Orochi vient nous chercher, épuisés mais fiers. Mais alors qu’il nous embarque, un bruit d’ailes flasques se fait entendre. Rugissement venu d’outre-monde. Lançant un œil vers l’extérieur, je croise soudain le regard inhumain d’une créature titanesque, monumentale aberration toute de haine, au corps grotesquement humanoïde, sa tête hideuse couverte de tentacules ichoreux dégouttant de malo… 



- Hé, c’est Chetulouh ! 
- Comment ? 
- Ben ouais, c’est Chetouluh, là, le monstre dans Lofcraft. 
- Que… alors déjà c’est Cthulhu, dans l’œuvre de Lovecraft… 
- Ouais, c’est que ce que j’ai dit ! 
- Et ensuite, non, BaBeLProuT, ce n’est pas Cthulhu, c’est l’Ur-draug, l’entité suprême des draugs ayant infesté les eaux de Solomon Island suite au retour du Lady Margaret il y a… 
- Ouais mais non, c’est carrément Chtulou. 
- Oui, bien sûr, le design s’inspire de Cthulhu, mais ce n’est pas… 
- Comment on le bute ? 
- Comment ? Ah, oui, Pikmin017, bonne question. Bien, la stratégie pour vaincre cette hideuse entité venue d’outre-m… 
- ASSAUT !!! 
- Mais qu’est-ce qu’il fout ce con ! Reviens ici débilos, tu n’es pas tank, tu vas prendre l’aggro et te faire démonter. 
- Julien, je suis pas sûr qu’il lise le canal groupe, tu sais. 
- OK, fonçons mes amis, à l’attaque ! 

Quelques minutes plus tard. 
- Bien. Petit point, si vous le voulez bien. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? BaBeLProuT, une idée ? BaBeLProuT ? Où il est encore ? 
- Il vient de repartir à l’attaque en fait. 
- Quoi ? Mais bord… 

Quelques minutes plus tard, mais un peu moins. 
- Bon, Hervé, estimé healer, peux-tu entraver notre ami BaBeLProuT le temps que je fasse un petit point ? 
- A y est. 
- Bien. Donc, toutes proportions gardées, je dirais que ça s’est moyennement bien passé. Alors, votre opinion du pourquoi ? 
- Ben, je sais pas, pourtant j’ai tapé. 
- Ouais, moi aussi. 
- Bien, nous tenons une piste. Donc, si tu tapes le monstre, celui-ci riposte, et comme il est balaise, il te défragmente la chetron. Tu as intégré ce point ? 
- Ben oui, c’est Chetoulou quand même ! 
- CE-N’EST-PAS-CTHULHU ! Hum… Donc, quelle est la solution logique à adopter ? 
- Euh… le taper plus fort pour qu’il meure plus vite ? 
- Il a 95 000 points de vie, vous tapez à 400 dans les grands jours, je vous le dis tout net, ça ne marchera pas. Même en explosant votre clavier en spammant comme un demeuré. 
- Ben je sais pas du coup. 
- Il ne faut pas le taper. 
- … 
- Qu’est-ce qu’ils ont ? 
- Je crois que BaBeLProuT a déco. Pikmin017, il accuse juste le coup. 
- Non mais je veux pas dire « jamais le taper », hein. Mais regardez Sam… 
- Woah, me mêle pas à ça ! 
- Il tape pas tout de suite. Il me laisse taper avant, comme ça le monstre m’attaque moi, qui ai 1 000 points de vie et un soigneur derrière moi, et vous vous pouvez lui faire mal à partir de là. 
- Aaaaaaah… 
- Voilà. Et moi j’essaie d’entretenir sa haine envers moi, comme ça il part pas sur vous. Faites déjà comme ça et on a un espoir d’arriver à sa deuxième phase. 
- Ah bon parce qu’il a des phases, Chtulhu ? 
- Ce n’est pas Cthulhu, mais tu l’écris de mieux en mieux. Oui, il a des phases, après il va balancer des AOE et… 
- Gné ? 
- Des attaques de zone. 
- Ah. 
- Là, il faudra les éviter. Puis on passera en phase 3, la lumière va changer, et il faudra se planquer derrière les rochers. Mais je sens que c’est déjà un peu chaud, alors on verra ça sur le moment hein ? 

Quelques minutes plus tard, mais un peu plus… 
- Bien joué mes amis. Nous sommes arrivés en troisième phase. Pikmin017, joli évitement d’AOE. 
- Merci. 
- BaBeLProuT, c’était… bon, pour les AOE, c’était pas mal. 
- Ouais, il a carrément capté que les gros cercles blancs flippants au sol, fallait pas rester dessus. 
- C'est clair, il est mort que trois fois. 
- Non mais les gars, vous moquez pas, c’est pas facile au début. 
- Ouais, ouais, continue. 
- Bon, donc, en revanche, quand la phase 3 s’est enclenchée, j’avais vaguement évoqué le fait qu’une fois que la lumière changeait, il fallait se dissimuler derrière les rochers. Il me semble. 
- Oui. 
- Il ne me semble pas avoir stipulé que les DPS devaient rester au milieu de l’arène à activer leur emote « / dance macarena », en s’imaginant que le combat était terminé. 
- Non mais on a cru que… 
- J’entends bien. Toutefois, quand l’Ur-draug vous est tombé dessus, ce qui peut arriver, on n’est jamais à l’abri, la meilleure technique ne consiste pas à le ramener vers vos copains qui, eux, ont eu la présence d’esprit de se cacher. 
- Mais c’est Chtoulou qui… 
- CE N’EST PAS CTHULHU ET VOUS ALLEZ L’ÉCRIRE CORRECTEMENT BARDEL DE MURDE ? 
- Tu sais Julien, quand tu as suggéré d’aller « aider des noobs à faire leur premier donjon » parce que c’est dur au début et qu’il faut encourager les petits jeunes, je me suis dit que c’était une idée à la con. Ben j’étais loin du compte.
- ON Y RETOURNE BANDE DE MOULES ! ET LE PREMIER QUI MERDE FINIRA EN BOUFFE À PLANCTON, JE VOUS PRÉVIENS ! 

Pas mal de minutes plus tard.
- Bon ben voilà, il est mort ce con ! 
- Kikoo !
- Lol, on a tué Chtoulou !
- Wouépah ! On a looté du NQ3 vert !
- Yoohoo ! C'est une grande victoire.
- Bon, ça va le mauvais esprit. Vous voyez, on les a pris par la main et ça a marché. 
- Parce que t'as pas envie de les tuer les deux Kevin, là ?
- Si mais on peut pas dans ce jeu. Quoique... dites donc les guignols, vous avez un compte Starcraft 2 ?
 

1 commentaire:

SammyDay a dit…

Enooormme...

J'adore. Ça m'a rappelé les grandes heures de Leroy Jenkins.