16 décembre 2013

La pelle de Cthulhu, encore

Ce week-end, on s'est remis à L'Appel de Cthulhu, mon jeu de rôles préféré, et ça faisait bien plaisir de retrouver les jets de D100, les tests de TOC, les tentatives de baratin ratées, les streums invisibles, indestructibles et terrifiants, les livres au nom imprononçable (on a notamment lu le Cthaat Aquadingen...).

Et puis surtout on a croisé le monstre le plus génial de l'histoire du jeu de rôles, qui aurait sûrement un nom si notre MJ n'était pas un fainéant, mais que nous appellerons éternellement...

LE WALRUCTOPUS !!!

3 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Je n'ai pas eu la chance d'avoir de bons MJs à ce jeu, il reste donc une énigme pour moi... Tant mieux si tu prends du plaisir à y jouer :)
Et puis le Walructopus, LOL quoi ! Y a que dans Cthulhu (et Toons) qu'on pourrait croiser une bestiole pareille !!

Oud a dit…

Pour moi, l'appel de Cthulhu, ce ne sont que des bons souvenirs :-D. Les moments où on essayaient de faire subtils alors qu'il valait mieux passer un peu en force...Et les moments inverses où ça chauffaient pour nos fesses.

Neil a dit…

Oui, moi aussi j'ai plein de souvenirs émouvants sur L'AdC. Pas trop dans l'esprit Lovecraft, certes, mais dans une ambiance chaleureuse et réjouissante.
On attaque une campagne le long du Miskatonic, j'espère qu'on arrivera au bout (mais il va falloir planifier, parce que les emplois du temps se sont sacrément compliqués depuis cette époque bénie).