20 février 2015

Dunder Mifflin this is Pam


Bon, c'est pas évident sur le dessin, mais je viens de finir la série The Office. L'américaine, avec Steve Carrel.

Pam la jolie réceptionniste, Jim le vendeur blagueur,
Michael Scott le plus mauvais manager du monde,
Ryan le stagiaire et Dwight le psychopathe.
L'équipe varie bien sûr au fil des saisons, mais ces cinq-là, c'est déjà des valeurs sûres.

Et ça fait toujours un peu bizarre de dire au revoir à des personnages qu'on suit pendant neuf saisons. Même s'il y a des hauts et des bas (la série a notamment une sale tendance à reeboter les personnages à chaque début de saison, les rendant soudain stupides, insupportables, ou au contraire sympathiques alors qu'on les détestait jusque-là, sans vraiment donner de raisons), ça reste une formidable comédie avec des personnages hauts en couleurs.

Mais comme je suis une midinette au cœur d’artichaut sous mes dehors virils et machos (rires), j'ai quand même écrasé ma larme plusieurs fois devant les vicissitudes du couple Pam/Jim, sans doute un des plus romantiques de l'histoire de la série télé. Même si c'est ridicule, même si les intrigues forcent un peu les difficultés, même si c'est trop, c'est plus fort que moi. Ils sont trop mignons.

Aucun commentaire: