12 mars 2012

Tribute to... Jean Giraud




Jean Giraud, alias Mœbius, alias Gir, nous a quittés samedi dernier. Je l'avais rencontré une fois et, si je ne connaissais pas bien son œuvre (honte sur moi), j'avais été très agréablement surpris par sa gentillesse et sa simplicité. Je ne pouvais pas ne pas raconter cette anecdote.


7 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Très jolie anecdote, qui cadre bien avec ce que j'ai lu/vu sur cet auteur : un homme resté simple et amateur de discussions sur l'onirique et le pouvoir évocateur des images. Il n'était pas associé à Miyazaki dans une rétrospective récente pour rien...
Et oui, c'est carrément la classe de pouvoir dire que Moebius t'a ramené chez toi ^_^

Marion a dit…

'sigh'

SammyDay a dit…

Et moi, j'ai dû attendre sa mort pour savoir que Jean Giraud = Moebius... Mais pourquoi personne ne m'avait dit que l'Incal et Blueberry étaient dessinés par le même mec, putain !

Oph a dit…

Le plus bel hommage que j'aie vu depuis son décès !
Oui, je préfère les anecdotes et autres tranches de vie aux dessins "adieu mon idole" qui fleurissent partout... J'assume.

Oud a dit…

Oui, je confirme. On a parlé en toute simplicité avec Jean Giraud et sa femme. Je ne suis pas expert en BD, mais j'apprécie énormément les gens doués et connus qui savent rester simples: c'était le cas de Jean Giraud.

Et je rajouterais que Julien avait bien mérité que J Giraud le prenne en stop: il était malade comme un chien, on avait fait 45 min de queue au gichet sncf pour louper un train à 10 min près, on était resté ds la gare déserte plusieurs heures à attendre avant de prendre le train avec J Giraud :-).

De bons souvenirs au final :-)

Neil a dit…

Victor :
Oui, je me souviens de cette expo Miyazaki/Mœbius, c'était étonnant de voir les influences réciproques.

Oph :
Merci beaucoup :-)

Oud :
On était malades à crever tous les deux, c'est vrai... C'est peut-être pour ça qu'il a eu pitié de nous et nous a proposé de nous raccompagner ^_^!

Calikrillimero a dit…

Comme Oph, une bien belle anecdote qui rend un bien bel hommage au disparu.