07 septembre 2016

Neil's Games Week : Shovel Knight



Shovel Knight fait partie de ces jeux modernes rendant hommage aux vénérables anciens, et plus particulièrement ici aux vieux jeux de plateforme 8-bits. On reconnaîtra du Megaman, du Ducktales, du Castlevania, du Super Mario Bros...
Vous dirigez donc Shovel Knight, le chevalier à la pelle, parti sauver sa bien-aimée Shield Knight (oui, comme les robots de Megaman qui finissaient tous en "-Man", ici tout le monde est chevalier). 

Le village, passage obligé où vous pourrez acheter de l'équipement, apprendre de nouvelles capacités ou simplement discuter avec les habitants.

Les graphismes et l'animation sont éloquents : ce jeu est un sommet de pixel-art somptueux. La palette de couleurs jouant avec les pseudo-limitations des vieilles consoles, les petits sprites tout mignons, le gameplay simple mais efficace, tout est là pour nous rappeler la grande époque.
Le jeu a en outre une composante RPG, avec des objets et des capacités à débloquer au fil de l'aventure dans des villages que l'on croise et où on peut parler à un peu tout le monde. 

Après un boss, vous vous poserez auprès d'un feu de camp à la Dark Souls.
Enfin, plus ou moins.

Surtout, Shovel Knight a le bon goût de ne pas glorifier la difficulté, comme pourrait le faire un Super Meat Boy par exemple : le jeu est accessible et parfaitement finissable par n'importe quel joueur un peu motivé. En revanche, si vous voulez débloquer tout ce qui est déblocable, explorer tout ce qui est explorable et acheter tout ce qui est... achetable, vous en avez pour un bon moment*. 
En tout cas c'est un achat que vous ne regretterez pas. 

* Ajoutons que, le crowdfunding d'origine ayant largement dépassé les espérances des développeurs, ceux-ci proposent depuis des DLC gratuits, ce qui est quand même la classe.

4 commentaires:

Bij a dit…

Y a-t-il une liste où on peut s'inscrire pour venir essayer les jeux décrits dans "Neil's games week" ? Le cas échéant, est-il possible d'avoir une attestation d'absence pour son employeur ? Merci !

Neil a dit…

Non, c'est à la discrétion de l'organisateur ^_^

Simbad a dit…

Je viens justement de l'acheter !!! Et de me faire défoncer la race par le premier boss...

Neil a dit…

Hé hé... je viens de le finir (pour de bon cette fois), il est faisable mais il faut s'accrocher un peu (et ne pas négliger la magie et les upgrades).
Et en prime, une fois que tu l'as fini, tu débloques le DLC gratuit Plague of Shadows où tu peux refaire le jeu (avec une histoire différente) avec Plague Knight et un gameplay totalement différent.
non, définitivement, ça vaut le coup.