27 avril 2018

Avengers : ultimate crossover

En ce moment c'est dur de dessiner, mais bon on va pas se laisser aller, parlons un peu cinéma.



J'ai donc été voir Avengers Infinity War, nouvel épisode phare de l'univers cinématique Marvel. Alors est-il digne des précédents opus ? Thanos est-il un bon méchant ou un mauvais vilain ? 
Sans en dire plus je dirais que oui, le film fait très bien le taf et même un peu plus. 

Il faut comprendre que ce film est ambitieux. Très ambitieux. Il entend utiliser la quasi-totalité de l'univers développé jusque-là, c'est-à-dire une énorme quantité de personnages qu'il va falloir mettre en scène, à qui il faut donner des enjeux, des motivations cohérentes avec leur personnalité et avec l'intrigue, ajouter en prime un méchant qu'il faut nécessairement charismatique et sortant un peu des clichés habituels... 

Eh bien le film tient le coup et réussit à se montrer digne de ces ambitions titanesques (pun intended) !Mais pour plus de détails je dois spoiler, donc je vous préviens, attention, je spoile comme un cochon dès à présent !




Pour commencer, il y a des trucs que j'ai trouvés un peu faibles :
L'arc de Thor, déjà, qui commence le film en annulant complètement l'intérêt de Thor Ragnarok : tous les rescapés d'Asgard qu'on a passé un film entier à sauver ? Génocidés en guise de prégénérique. C'est un peu frustrant.
L'emploi de Peter Dinklage en nain géant était malin mais un peu raté : le pauvre a l'air tout mal à l'aise, et la déformation de sa voix casse tout le charisme de l'acteur.

La gestion des personnages féminins, comme d'habitude, est aux fraises (les filles n'affrontent que des filles parce que sinon, elles ont aucune chance, les pauvrettes... et évidemment Scarlet Witch n'est qu'un intérêt amoureux, et Black Widow ne sert décidément à rien – et elle est blonde maintenant, parce qu'on peut pas avoir deux rousses dans le même film, les gens comprendraient pas).

Par ailleurs je n'aime pas trop la performance de Mark Ruffalo dans ce film, je trouve son Bruce Banner bien en-deçà de ce qu'il était jusque-là, dommage. 


Thanos, un bon méchant. Qui l'eût cru ?

Mais il y a aussi des fulgurances. 
Déjà, dans un film où on trouve Robert Downey Jr. et Benedict Cumberbatch, je ne m'attendais vraiment pas à ce que les meilleurs échanges de dialogue reviennent à Chris Pratt et Chris Hemsworth ! 

Les relations entre personnages sont bien définies et bien campées.

Thanos est... excellent. Josh Brolin est fabuleux, le personnage arrive à être fin et nuancé tout en étant monstrueux. On arrive à comprendre son fanatisme, même si deux secondes de réflexion permettent de saisir qu'il est absurde : l'idée de Thanos, c'est de supprimer la moitié de la population de l'univers, parce que celui-ci est surpeuplé, afin d'éviter la décadence, les famines, tout ça... Mais d'où l'univers est-il surpeuplé ? L'univers est immense, c'est même sa principale caractéristique. J'ai beaucoup de peine à croire qu'il est en train de se faire surexploiter (d'ailleurs aucun univers de space opera n'a osé un concept aussi aberrant)...

Et puis il y a la fin du film. Je n'ai jamais vu ça. Je n'ai jamais vu une salle de cinéma réagir comme ça. 

D'habitude, quand je vais voir un film Marvel, la moitié de la salle au moins se casse pendant le générique, sans marquer le moindre intérêt pour la fameuse petite séquence censée annoncer le prochain épisode. Mais là, tout le monde est resté. Tout le monde guettait une lueur d'espoir.

Parce que la fin de ce film est sombre. Très sombre. Limite dépressive. Plein de spectateurs n'y croyaient pas, et les discussions à voix basse allaient bon train pendant tout le générique.
Alors je ne m'inquiète pas, hein, tout va s'arranger dans Infinity War ép. 2, comme dans tout bon crossover Marvel. Mais la vache, le film est allé au bout de son idée, cette fin est radicale et je vous gage qu'elle va rester dans les mémoires longtemps !


Qui c'est qu'on appelle ?

4 commentaires:

Vichenteku a dit…

Je n'ai pas vu et je n'ai pas lu tes spoilers mais je suis content que tu aies aimé et j'ai donc hâte d'être dimanche pour ma séance en DOLBY ATMOS!!!!!!!

ça va être bon!!!!!!!!

SammyDay a dit…

C'était génial. Le meilleur film Marvel à mon sens, mais c'est plus simple quand on a six ans pour établir un univers à la fois complexe et compréhensible. Assez d'accord avec toi d'ailleurs sur ses points faibles. Par contre, je trouve dommage que Captain Marvel soit introduit(e) de cette manière, puisqu'apparemment, dans son film, on sera "avant" cet opus.

Oud a dit…

Hello. J'ai vu le film et dans l'ensemble, je trouve ça pas mal aussi. J'ai été surpris par la fin (pour une fois) : c'est triste certes, mais ça change.

Après, j'avoue que j’aime moyennement être pris dans les pièges du genre : pas de chance, faudra que tu reviennes voir l'épisode 2. Je précise que je ne regarde pas bcp de séries non plus.

I y a une chose pas claire : je n'ai ps bien compris le pouvoir des différentes pierres. J'espère qu'ils en diront un peu plus ds la suite. Côté incohérence : pour éviter tout ça, pourquoi Doctor Strange n'utilise-t-il pas sa pierre du temps pour remonter le temps et éviter tout ce bordel ? A moins qu'il estime qu'il faille ne passer par là; ce qui explique aussi pourquoi il la donne aussi vite à Thanos. et di coup ce ne serait pas une incohérence du film :-D

Neil a dit…

Je ne suis pas sûr à 100 %, mais il me semble qu'on passe tout le film Dr. Strange à expliquer qu'il vaut mieux éviter de jouer avec le temps. Mais je suis à peu près sûr qu'il y aura de ça dans le deuxième Infinity War ^_^
Et oui, je pense qu'il a fait la seule chose qui leur permettrait de gagner, puisqu'il a vu toutes les résolutions possibles.