Ex nihilo Neil

06 juillet 2020

On boucle !



Donc, là, on est crevés, le confinement a été long, le déconfinement pas fondamentalement plus reposant, je viens d'enchaîner un paquet de bouclages plus pas mal de soucis associatifs, et Bij croule sous le taf depuis février (en même temps, quelle idée de changer de boulot juste avant un confinement mondial).

Bref, on est au bout du rouleau, donc on va se reposer un bon moment. Je mets le blog en pause jusqu'à la mi-août, ou plutôt je mets mes posts en pause, parce qu'Ex nihilo Neil reste à l'ordre du jour.
En effet, comme l'épisode 8 est très long et que j'ai pas mal avancé dessus, vous aurez droit à une planche tous les vendredis, y compris pendant les vacances. Elles sont d'ores et déjà programmées, et j'espère que ça vous plaira.

Bon été à tous, on se retrouve à la rentrée, profitez bien.

01 juillet 2020

Je crois que je fatigue


Sous l'océan...
Sous l'océan...
Personne vous embête
Y a pas de requête
Ni de deadline !

Les longs bouclages vont se faire brosser
Sous l'océan pas de BAT !
Sous l'inverse du ciel
On reçoit pas de mail
Sous l'océan !

Sous l'océan...
Sous l'océan...
Y a juste Cthulhu
Qui dort qui l'eût cru
Et parfois se réveille
Pour manger ma cervelle
Comme mes clients
Qui me prennent tout mon temps
A moi qui ne suis pas
Sous l'océaaaaaaan...

Ftaghn !

29 juin 2020

La Chose dans les tuyaux



Ce week-end, parmi une foule d'autres activités, j'ai lancé la démo gratuite de Carrion, un jeu qui... ah, comment le décrire ?
Vous voyez ces films qui prennent place dans une base isolée, avec des gens qui doivent affronter une bestiole qui se balade dans les tuyaux de ventilation, et qui les décime les uns après les autres ? Genre Alien, The Thing, ce genre de truc ?
Ben Carrion, c'est ça.
Sauf que vous jouez la bestiole.

Aïeu, ça brûleu !


Ce n'est qu'une démo, donc on en fait le tour assez vite, mais c'est plutôt cool. Votre masse de chair tentaculaire est assez plaisante à prendre en main (et ce n'est pas une phrase qu'on a souvent l'occasion d'écrire), il y a des pouvoirs à acquérir (ça sent bon le metroidvania) et le pixel-art est plutôt classe.
Pour l'instant on peut craindre une certaine répétitivité, et l'absence de map se fait déjà sentir, mais ce sont des points qui devront être jugés sur le produit fini. D'ici sa sortie, n'hésitez pas à aller jeter un œil, c'est gratuit, c'est vite fait, c'est cool.