22 juillet 2015

Chérie, j'ai rétréci un super-héros !


On a vu Ant-Man, et à notre grande surprise on a beaucoup aimé.

Le film arrive à être une comédie sympathique sans trop en faire, les acteurs sont très bons (Paul Rudd en tête, et mention spéciale à l'hilarant Michael Peña, qui devrait être énervant mais nous a juste fait éclater de rire à chaque réplique) et l'histoire se laisse regarder.

On sent bien la patte d'Edgar Wright au scénario et dans certaines scènes, même si la réalisation est loin d'être toujours à la hauteur (les dialogues en particulier sont très, très mal filmés), et on ne peut que regretter qu'il ait quitté le navire en cours de route quand on voit comment son simple souvenir arrive encore à faire tenir tant de choses debout.
Et surtout le film apporte une bouffée d'air frais dans l'univers Marvel, qu'on sent bien en train de virer à l'intrigue cosmique (Thanos, Apocalypse... pfff...) : là, on est plus "à hauteur d'homme" (sans mauvais jeu de mot), pour un épisode qui ne se prend pas trop la tête.

En revanche, niveau hard science, c'est total nawak, fanatiques d'e-penser, passez votre chemin !

6 commentaires:

Oph a dit…

Faudrait pas attendre de la cohérence scientifique de la part d'un film Marvel, non plus.
Et puis tu n'as pas précisé qu'il y a aussi un tardigrade dans le film, et ça, c'est trop chouette !

Neil a dit…

En fait y a des moments où le film n'est même pas cohérent avec sa propre logique...

Spoiler
Quand la Guêpe devient quantique pour passer à travers les molécules et désamorcer la bombe... comment désamorce-t-elle la bombe ??? Elle est quantique, elle ne peut plus agir. Soit elle traverse la paroi et ne peut plus rien faire derrière, soit elle peut agir mais dans ce cas ne peut pas traverser, c'est absurde !

Bon après y a juste des moments un peu cons, mais sympas, comme le radeau de fourmis pour naviguer dans les tuyauteries. Les fourmis peuvent marcher sur les parois !!! Pourquoi est-ce qu'ils s'embêtent à naviguer ?

SammyDay a dit…

Vraiment un bon moment de détente, mention spéciale à la fourmi de la taille d'un saint-bernard.

Après, pour l'erreur de cohérence que tu pointes, c'est le même souci avec Rudd qui fait exactement la même chose que la Guêpe... et ça marche.

Si j'essaie de comprendre le principe, c'est grosso modo le débranchement d'un régulateur du costume qui limite à la base la taille à laquelle tu es censé te réduire. Le débrancher permet de passer à une taille de plus en plus petite, mais pas d'un seul coup, ce qui permet dans ce laps de temps de pourrir les circuits imprimés de n'importe quelle machine.

Oud a dit…

J'ai bien aimé Ant-Man aussi. De là, à dire que ça amène une bouffée d'air frais à Marvel, je ne suis pas trop d'accord. Au début, on est sur le même topo que les gardiens de la galaxie : le bad boy qui se retrouve plus ou moins contre son gré ds un équipe qui va sauver le monde; il y aussi de l'humour. Je le classe au même niveau que les gardiens de la galaxie qui est aussi une réussite selon moi. En revanche, le méchant n'est pas assez charismatique ds Ant-Man.

Neil a dit…

@Oud
Ben Les Gardiens de la galaxie ont été un succès monumental, la plupart des critiques encensent le film, je pense que les opinions sur Ant-Man seront plus mesurées... mais c'était quand même un très chouette moment.

@SammyDay
Mmmh... oui, c'est un peu plus sensé comme ça... bon après les pouvoirs d'Ant-Man n'ont aucune logique de toute façon, l'inertie et la densité sont conservées quand ça arrange le script. Mais c'est pas grave, c'est cool.

SammyDay a dit…

Ouais, c'était cool, et moi qui ait l'habitude de sortir de l'action quand il y a une incohérence grosse comme une loco s'écrasant sur une bagnole, là ça m'a à peine dérangé tellement c'était pas si important que ça...